Wettbewerbskommission (Weko)

weko: La Comco clôt son enquête contre Migros: concurrence rétablie sur le marché des tests de la viande

      (ots) - La Commission de la concurrence (Comco) a clos son enquête
contre la Migros portant sur la manière dont elle administrait les
tests ESB liés à la maladie de la "vache folle". Dorénavant, tous
les laboratoires pourront proposer leurs services sur le marché.

    La Comco avait ouvert une enquête le 12 avril 2002 pour examiner si Migros ne bénéficiait pas d'une position dominante sur le marché des tests ESB et si elle n'abusait pas de cette position envers les laboratoires (art. 7 Loi sur les cartels).

    L'objet de cette enquête visait la pratique de Migros, qui indiquait à ses fournisseurs de viande de bœuf quels laboratoires devaient exécuter le test ESB exigé et à quel prix. Vu la forte position de Migros en tant qu'acheteur, cette pratique a eu pour effet d'exclure durablement du marché les autres laboratoires.

    La Migros a résilié pour le 31 janvier 2004 le contrat-cadre qui réglait les conditions liées à l'exécution des tests ESB. Désormais, tous les laboratoires reconnus par l'Office vétérinaire fédéral (OVF) pourront déposer leurs offres. Comme Migros a abandonné le comportement qui lui était reproché, la Comco n’a pas dû prendre de mesures à son égard. La procédure a donc été déclarée sans objet lors de la séance plénière de la Comco du 20 octobre 2003.

Renseignements Prof. Dr Walter Stoffel 079 436 81 49 (jusqu’à 12h30) Dr Olivier Schaller 031 322 21 23 079 642 62 88 olivier.schaller@weko.admin.ch

Ce texte est également accessible sur notre site internet



Plus de communiques: Wettbewerbskommission (Weko)

Ces informations peuvent également vous intéresser: