Bundesanwaltschaft BA

BA: Reprise par le Ministère public de la Confédération de la procédure pénale tessinoise concernant les ventes immobilières de la SUVA

      Berne (ots) - Berne/Lugano, le 4 octobre 2005. Le Ministère public
du canton du Tessin et le Ministère public de la Confédération
communiquent que la procédure pénale en rapport avec les ventes
immobilières de la SUVA, ouverte au début septembre 2005 par les
autorités de poursuite pénales tessinoises et dirigée dans
l’intervalle contre sept personnes, a été reprise par le Ministère
public de la Confédération et sera poursuivie au niveau fédéral.

    Sur la base de l’enquête judiciaire actuelle et en vue de futures investigations sur les procédures de décision internes dans le domaine immobilier de la SUVA, mais aussi compte tenu de l’intérêt national, la reprise de la procédure pénale par les autorités de poursuite pénale de la Confédération s’impose, même si les autorités tessinoises chargées de l’enquête se sont déclarées disposées à poursuivre l’examen des faits. Un des accusés qui est soupçonné entre autres de corruption passive et d’escroquerie était un collaborateur de la Confédération qui tomberait, en vertu de l’art. 340 CP et, dans le contexte d’un délit de fonction présumé, sous le coup de la juridiction fédérale.

    C’est pour ces raisons que le Ministère public de la Confédération, en contact permanent avec le Procureur général du Tessin, a rejeté formellement, hier lundi, la demande de délégation déposée le 16 septembre par le Ministère public tessinois afin de reprendre la procédure. Aujourd’hui mardi, les procureurs tessinois, réunis en un pool, qui avaient assumé jusqu’à ce jour de toute urgence le déroulement des enquêtes, ont transmis la procédure avec les actes et les informations nécessaires au Ministère public de la Confédération. Celui-ci se chargera désormais de l’enquête pénale au niveau fédéral et poursuivra, le cas échéant, l’accusation auprès du Tribunal pénal fédéral à Bellinzona.

    A l’heure actuelle, deux personnes inculpées se retrouvent en détention préventive dans le canton du Tessin pour danger de fuite et de collusion. Cinq personnes ont été relâchées dans l’intervalle. En reprenant la direction de la procédure, le Ministère public de la Confédération assurera également l’information des média. Néanmoins, il rappelle que, eu égard aux enquêtes en cours, pour le moment aucune information supplémentaire ne pourra être divulguée.

Le responsable de l'information: Hansjürg Mark Wiedmer, chef d'information MPC, tél. 031 / 324 324 0



Plus de communiques: Bundesanwaltschaft BA

Ces informations peuvent également vous intéresser: