Bundesanwaltschaft BA

BA: Le Ministère public de la Confédération suspend la procédure pour actes préparatoires délictueux contre le pirate de l’air Hussein Hariri

    Berne (ots) - La procédure pour entrave à l’action pénale suit son cours

    Berne, 7 octobre 2004. Le Ministère public de la Confédération a suspendu l’enquête de police judiciaire ouverte en octobre 2002 pour présomption d’actes préparatoires délictueux contre le pirate de l’air Hussein Hariri, détenu en Suisse et en fuite à cette date-là. La procédure ouverte à la suite de la fuite de Hariri contre une tierce personne pour entrave à l’action pénale et contre lui-même pour instigation sera transmise à l’Office des juges d’instruction fédéraux.

    Le ressortissant libanais Hussein Hariri avait profité d’un congé en septembre 2002 pour prendre la fuite des établissements pénitentiaires de la plaine de l’Orbe/VD où il purgeait une peine de réclusion à vie suite à un détournement d’avion commis en juillet 1987 qui avait notamment coûté la vie à un passager. Le Ministère public de la Confédération avait ouvert le 23 octobre 2002 une enquête de police judiciaire à son encontre pour présomption d’actes préparatoires délictueux et avait émis un mandat d’arrêt international contre lui. Hariri fut arrêté le 23 décembre 2002 au Maroc et extradé à la Suisse le 22 août 2003.

    A l’issue d’investigations minutieuses, le Ministère public de la Confédération a décidé de suspendre la procédure menée contre Hussein Hariri pour présomption d’actes préparatoires délictueux, les soupçons à l’origine de l’enquête n’ayant finalement pas pu être confirmés. La procédure ouverte par le juge d’instruction cantonal vaudois contre une tierce personne proche de Hariri pour présomption d’entrave à l’action pénale avait été reprise par le Ministère public de la Confédération, puis étendue en juin 2004 à l’encontre de Hussein Hariri pour présomption d’instigation à cette infraction. Il est reproché à cette tierce personne d’avoir aidé Hariri durant sa fuite et de l’avoir soutenu financièrement. Cette procédure suit son cours et sera prochainement transmise à l’Office des juges d’instruction fédéraux pour ouverture d’une instruction préparatoire. Les deux personnes poursuivies sont au bénéfice de la présomption d’innocence jusqu’à droit connu.

Le responsable de l'information: Hansjürg Mark Wiedmer, chef d'information MPC, tél. 031 / 324 324 0



Plus de communiques: Bundesanwaltschaft BA

Ces informations peuvent également vous intéresser: