Bundesanwaltschaft BA

BA: Enquête du Ministère public de la Confédération et de la Police judiciaire fédérale sur la prise d’otages au Sahara

      Berne (ots) - Berne, le 20 août 2003. Le Ministère public de la
Confédération a ouvert, dès le 12 avril 2003, une enquête de police
judiciaire sur la prise d’otages en Algérie (Sahara) du fait de la
disparition de quatre ressortissants suisses, enquête qu’il mène,
depuis lors, en collaboration étroite avec la Police judiciaire
fédérale et des autorités de poursuite pénale étrangères.

    Le 20 février 2003, un groupe de touristes composé de quatre de nos concitoyens a quitté la localité algérienne de Illizi en direction de l’ouest pour disparaître sans laisser de traces, ni donner de leurs nouvelles. Fondé à penser que les quatre ressortissants suisses avaient été enlevés, au Sahara, et retenus contre leur volonté, en compagnie d’autres touristes occidentaux, le Ministère public de la Confédération a ouvert, le 12 avril 2003, une enquête de police judiciaire, contre inconnus, pour participation ou soutien apporté à une organisation criminelle (article 260ter CP), pour séquestration et enlèvement avec circonstances aggravantes (articles 183 et 184 CP) et, éventuellement, pour prise d’otages (article 185 CP); les délits, perpétrés sur les quatre ressortissants suisses, auraient été commis en Algérie (Sahara) et, le cas échéant, en dehors de ce pays.

    Afin de ne pas mettre en péril la sûreté des quatre ressortissants suisses, le Ministère public de la Confédération s’est vu contraint d’attendre, vis-à-vis des médias, que nos concitoyens soient en sécurité, en Suisse, avant de confirmer l’ouverture d’une procédure et de fournir des détails sur le déroulement de l’enquête.

    Dans le cadre des efforts consacrés, au niveau international, à la recherche et à la libération des disparus, le Ministère public de la Confédération a contribué, de concert avec la Police judiciaire fédérale, à coordonner et à soutenir, dans le contexte de l’enquête, la coopération nationale et internationale unissant les autorités intéressées suisses, qu’elles soient cantonales ou fédérales, et étrangères. Ces derniers mois, le retour en Suisse, sains et saufs, des quatre disparus a été au coeur des préoccupations.

    Le Ministère public de la Confédération a pris, depuis avril 2003, diverses mesures au niveau de l’enquête, dont la transmission de demandes d’entraide judiciaire aux autorités compétentes de divers pays. Il est impossible, à ce stade, de fournir des renseignements sur elles en raison de la confidentialité de l’enquête en cours. Maintenant que nos quatre concitoyens sont rentrés indemnes, il appartient à la procédure d’identifier les auteurs des délits, de les poursuivre et de les traduire en justice.

    Les responsables de l’information :

Hansjürg Mark Wiedmer, chef de l’information du MPC Andrea Sadecky, porte-parole suppléante du MPC

Infoline du MPC : +41 31 324 324 0



Plus de communiques: Bundesanwaltschaft BA

Ces informations peuvent également vous intéresser: