Bundesamt für Migration

BFF: Domaine de l’asile : Défis à relever et mesures à mettre en œuvre

(ots) - Berne-Wabern, le 14.01.2003 L’Office fédéral des réfugiés (ODR) a présenté, ce mardi, les mesures et les objectifs qu’il s’est fixés, pour les mois à venir, en vue de faire face aux défis de l’asile. En ce qui concerne les rapatriements, une étude internationale montre que la Suisse fournit de bonnes prestations. Les statistiques annuelles, elles, font apparaître que, malgré un afflux important de nouveaux requérants, l’effectif des personnes relevant du domaine de l’asile est resté stable et se situe à l’un des niveaux les plus bas de ces dix dernières années. A fin décembre 2002, la Suisse comptait environ 13'400 requérants déboutés dont le règlement ou l’exécution du renvoi était suspendu ou bloqué pour des raisons techniques. Il s’agit d’un des effectifs les plus bas de ces dix dernières années. Selon une analyse, publiée en octobre 2002 par le Centre international pour les politiques de migration et de développement (ICMPD), la Suisse travaille de manière exemplaire en ce qui concerne l’organisation et l’ampleur des programmes destinés à favoriser les retoursvolontaires. Comparée aux autres Etats objets de cette étude, la Suisse se révèle par ailleurs en excellente position en matière de coopération internationale. Dans un autre registre, la stratégie élaborée par l’ODR durant l’été 2002 concernant le traitement juste et efficace des demandes d’asile en provenance de l’Afrique subsaharienne a livré de premiers résultats positifs. C’est ainsi que, durant les derniers mois de l’année 2002, on observe une diminution progressive des demandes mensuelles en provenance d’Afrique de l’Ouest. A l’inverse, les départs des ressortissants de cette région ont nettement augmenté durant le quatrième trimestre par rapport au troisième trimestre. Les mesures spécifiques issue de cette stratégie Afrique vont être reconduites et renforcées en 2003. La question des rapatriements des requérants déboutés sera un autre point fort pour l’ODR, durant les mois à venir. L’office va tenter de conclure de nouveaux accords de migration dans la région ainsi qu’avec d’autres Etats. Dans le domaine de la procédure, l’ODR a traité 25'185 dossiers en 2002. L’office envisage de traiter 30'000 demandes durant l’année en cours. Au début du mois d’août 2002, l’ODR a renforcé, dans les quatre centres d’enregistrement (CERA), l’effectif des personnes chargées de prendre des décisions en matière d’asile. Un bilan positif se dégage après cinq mois de mise en place de cette stratégie. Durant ce laps de temps, 2'243 demandes ont été traitées, en première instance, dans les CERA. La durée moyenne de la procédure s’établit, en moyenne, à sept jours. Les sections de procédure de Vallorbe, Bâle, Kreuzlingen et Chiasso seront encore renforcées cette année. Malgré un afflux important de nouvelles demandes d’asile, l’effectif total des personnes relevant du domaine de l’asile est resté pratiquement stable, durant l’année 2002, s’établissant à 93’741. Cet effectif n’a subi qu’une hausse de 378 personnes (0,4%) par rapport à celui enregistré à fin décembre 2001. De janvier à décembre 2002, 26'125 personnes ont demandé l’asile, soit 5'492 (26,6%) de plus que l’année précédente. Durant l’année écoulée, 17'000 départs ont été enregistrés, contre 15'823 l’année précédente. L’effectif relativement réduit des personnes relevant du domaine de l’asile a permis de réduire les dépenses de l’ODR durant les trois dernières années d’un demi-milliard de francs. Celles-ci ont passé sous la barre du milliard. Renseignements Dominique Boillat, Communication & Médias ODR 031 325 98 80 Brigitte Hauser-Süess, Communication & Médias 031 325 93 50

Ces informations peuvent également vous intéresser: