BAK Bundesamt für Kultur

L’Office fédéral de la culture plaide pour la réouverture de l’église San Stae à Venise

      Berne (ots) - L’Office fédéral de la culture (OFC) refuse la
fermeture de l’église San Stae de Venise et, avec l’aide de
l’ambassade suisse à Rome, tente d’obtenir la réouverture de
l’exposition de Pipilotti Rist.

    L’OFC présente depuis 1988 la deuxième contribution officielle suisse à la Biennale de Venise dans l’enceinte de l’église baroque San Stae au bord du Canale Grande. Pipilotti Rist a conçu spécialement pour cette église l’installation vidéo « Homo sapiens sapiens » qu’elle présente dans le cadre de la biennale de cette année. La Biennale s’est ouverte le 12 juin et se fermera le 6 novembre. Le travail de Pipilotti Rist consiste en une projection vidéo faite sur le plafond de l’église, que les visiteurs sont invités à regarder étendus sur des matelas. Ce film est la vision du paradis terrestre avant la Chute. Des images kaléidoscopiques présentent notamment les corps nus de deux femmes dans un environnement édénique. Des milliers de visiteurs ont déjà vu cette installation, et les spécialistes comme la presse s’accordent à dire qu’elle est un des points forts de la manifestation de cette année.

    Fin juin, le curé de l’église, Don Aldo Marangoni, informait l’OFC qu’un groupe de catholiques italiens s’était plaint de la projection de ces corps nus. L’OFC a réagi en envoyant au curé une prise de position détaillée qui renvoyait aux nombreuses réactions positives de la part des visiteurs, expliquait la conception théologique de la nudité et sa traduction dans le travail de l’artiste, et assurait que celle-ci avait respecté le caractère sacré de l’église. La réponse du curé, qui affirmait partager cette manière de voir, semblait mettre un terme à cette affaire.

    Le lundi 19 septembre, Don Aldo Marangoni, sans consultation préalable, fermait abruptement l’église San Stae au public. On attend toujours une justification officielle soit du curé, soit des autorités ecclésiastiques. Un panneau apposé aux portes de l’église fait état de « raisons techniques ». Après l’annonce de cette fermeture, l’OFC a répondu officiellement en se référant au contrat de location en vigueur et en exigeant la réouverture de l’église. Ce courrier est resté sans réponse. Dans un communiqué de presse en date du 23 septembre, le patriarche de Venise a déclaré qu’il ne fallait pas voir une censure dans cette fermeture, et que celle-ci relevait de la seule responsabilité du curé. L’OFC, avec l’aide de l’ambassade suisse à Rome, tente activement d’obtenir la réouverture dans les plus brefs délais de l’église San Stae, afin de rendre accessible au public l’exposition de Pipilotti Rist.

OFFICE FÉDÉRAL DE LA CULTURE Communication

Renseignements: Andreas Münch, Responsable du service art, OFC, tél. +41 31 322 92 89



Plus de communiques: BAK Bundesamt für Kultur

Ces informations peuvent également vous intéresser: