BAK Bundesamt für Kultur

brotlos ? – De l’écriture et de l’argent Une exposition des Archives littéraires suisses de la Bibliothèque nationale suisse

      Berne (ots) - L’exposition « brotlos? – de l’écriture et de
l’argent » traite de la relation problématique entre art d’écrire et
art de (sur)vivre en Suisse. Présentée au public du 25 février au 22
mai 2005 à la Bibliothèque nationale suisse à Berne, elle sera en
outre la première exposition organisée par cette institution à être
ouverte le dimanche et les jours de fête.

    Berne, le 24 février 2005. En voici un qui n’a rien à se mettre sous la dent, une autre gagne son pain en faisant des piges, un troisième est chauffeur de taxi, et enfin une quatrième, mais elle représente l’exception, peut vivre de sa plume. « La corpulence, chez les poètes, c’est quasi impossible à trouver », écrivait Robert Walser, et sa remarque ne se voulait pas seulement ironique. Mais il se trouve aussi toujours des auteurs qui réussissent à développer d’étonnantes rondeurs… L’exposition s’interroge sur la manière dont les écrivains de Suisse vivent, sur la manière dont ils gagnent de l’argent. Elle s’intéresse également à la façon dont ils traitent le sujet.

    Les documents présentés proviennent des Archives littéraires suisses ; ce sont des textes de Charles Ferdinand Ramuz, Blaise Cendrars, Charles-Albert Cingria, Corinna Bille, Hermann Hesse, Annemarie Schwarzenbach, Max Frisch, Friedrich Dürrenmatt, Alice Ceresa, Plinio Martini, Andri Peer et de quelques autres. A ces témoignages s’ajoutent de petits films réalisés pour l’occasion et consacrés à des auteurs contemporains (pour la Suisse romande, Eugène ; pour la Suisse alémanique, Sabine Wen-Ching Wang, Raphael Urweider et Matthias Zschokke ; pour le Tessin, Fabio Pusterla ; et pour les Grisons, Eva Riedi). A travers l’ensemble de cette documentation se dessine une image contrastée et actuelle de la situation des créateurs dans les quatre régions linguistiques suisses. Les relations entre l’argent et l’esprit donnent lieu à des histoires tantôt tristes, tantôt étonnantes, certaines ne manquant pas d’humour.

    Le dernier numéro de « Quarto », la revue des Archives littéraires suisses, est consacré à ce sujet. On y trouve en introduction un article détaillé consacré à « la littérature, l’argent et l’encouragement de la littérature en Suisse » ; vient ensuite un article de David Streiff, directeur de l’Office fédéral de la culture, et enfin quatre dossiers spécifiques traitent et approfondissent la matière pour chacune des langues nationales. Des spécialistes ont rédigé des textes consacrés à la situation financière des auteurs « classiques » mentionnés plus haut, et les auteurs contemporains interviewés ont apporté une contribution originale sur le sujet traité dans le numéro.

    Les 100 ans de la fondation Schiller suisse ont inspiré l’exposition, à laquelle la fondation accorde par ailleurs un soutien financier. La fondation Schiller a été la première organisation suisse à se soucier de la situation économique parfois critique des écrivains. Soutenue par l’Office fédéral de la culture, la fondation décerne le prestigieux prix Schiller qu’ont obtenu, en leur temps, Charles Ferdinand Ramuz, Peider Lansel, Max Frisch, Friedrich Dürrenmatt et Giorgio Orelli. La lauréate 2005 en est Erika Burkart. L’exposition a pour partenaire le Musée Strauhof de Zurich, qui la reprendra sous une forme légèrement modifiée en automne 2006. La fondation culturelle zougoise Landis & Gyr apporte également un soutien financier à l’exposition.

    Infos pratiques :

Exposition: Bibliothèque nationale suisse, Berne, du 25.2. – 22.5. 2005, ouvert le lundi, mardi, jeudi, vendredi de 9h – 18h , le mercredi de 9h – 20h, le samedi de 9h – 16h, le dimanche et les jours de fête de 11h – 17h. Visites guidées en français sur demande. Commissaire: Philipp Burkard. Mise en espace: raumprodukt et widmer_heer, Zürich www.snl.ch/expositions

    Quarto: brotlos? – Vom Schreiben und vom Geld / De l’écriture et de l’argent / Scrittura e denaro / Il scriver ed ils raps, édité par Philipp Burkard, Thomas Feitknecht, Annetta Ganzoni, Marie-Thérèse Lathion Revue des Archives littéraires suisses / Zeitschrift des Schweizerischen Literaturarchivs / Rivista dell’Archivio svizzero di letteratura / Revista da l’Archiv svizzer da litteratura, Nr. 20 Distribution: Editions Slatkine, 1211 Genève / www.slatkine.com, Fr. 15.-

    Renseignements pour les médias:

Marie-Thérèse Lathion, tél. 031 322 87 10 marie-therese.lathion@slb.admin.ch

Dr Thomas Feitknecht, directeur des Archives littéraires suisses, tél. 031 322 89 72 thomas.feitknecht@slb.admin.ch



Plus de communiques: BAK Bundesamt für Kultur

Ces informations peuvent également vous intéresser: