BAK Bundesamt für Kultur

Séminaire, à Bienne, de la Commission fédérale pour l’enfance et la jeunesse (CFEJ) 21 et 22 octobre 2004, Palais des Congrès, Bienne

Berne (ots) - Le président de la Confédération Joseph Deiss «ici et maintenant» Espace et temps libres sont pour les enfants et les jeunes des biens précieux, mais toujours plus grignotés par le trafic motorisé, les grandes surfaces et des horaires surchargés. Les conséquences sont le manque de mouvement, la surcharge pondérale et le stress. Les enfants et les jeunes ont besoin d’une part de suffisamment de place et de temps à leur libre disposition, de l’autre de structures d’encadrement et d’animation pour occuper leur temps libre. Le traditionnel Séminaire de Bienne de la Commission fédérale pour l’enfance et la jeunesse (CFEJ) était consacré cette année aux espaces et aux temps libres. Dans son allocution de bienvenue, le président de la CFEJ, Leo Brücker-Moro, relève que les enfants passent toujours plus de temps sous la surveillance et en compagnie d’adultes, et qu’ils n’ont presque plus la possibilité de jouer dehors à leur guise. Par souci de sécurité, les parents n’aiment pas les perdre des yeux et brident ainsi sans le vouloir leur développement physique et social. Dans un spectacle inventif et percutant, des enfants et jeunes de Bienne se sont exprimés à côté des spécialistes, en présentant à l’assistance, dont le président de la Confédération Joseph Deiss, leur idée du temps libre et de la manière dont ils l’utilisent ou souhaiteraient l’utiliser. Ils avaient préparé leurs productions – un numéro de hip-hop et une exposition commentée, entre autres – plusieurs mois, en classe et pendant leurs loisirs. De l’avis du président de la Confédération, «Un séminaire comme celui-ci montre à quel point il est important d’être à l’écoute les uns des autres, et surtout à l’écoute des enfants et des jeunes. Demandons leur davantage leur avis, pour savoir ce qu’ils pensent des décisions que nous prenons et qui les concernent directement ». Les interventions des experts ont, entre autres, permis de mettre en exergue l’importance de l’espace entourant l’habitat : les enfants habitués précocement à quitter leur appartement de manière autonome et qui peuvent évoluer à l’extérieur sans danger ont un meilleur développement physique et plus de contacts sociaux que les enfants vivant dans un environnement à risque. Les demandes de réduction de vitesse et d’autres limitations du trafic motorisé privé reçoivent de ce fait une nouvelle actualité. L’écrivaine Ruth Schweikert avait reçu carte blanche pour livrer à la fin du séminaire ses réflexions sur «ici et maintenant», ce qu’elle fit avec ironie et lucidité critique. Rapport en été 2005 La CFEJ publiera en été 2005 un rapport complet sur le sujet du séminaire, qui comprendra les conclusions de la rencontre ainsi que des exigences politiques et des propositions de mesures appropriées. COMMISSION FÉDÉRALE POUR L’ENFANCE ET LA JEUNESSE Pour plus de renseignements les 21 et 22 octobre 2004: Anna Sax, vice-présidente de la CFEJ, tél. 079 734 75 64 dès le 25 octobre 2004: Marion Nolde, secrétaire scientifique de la CFEJ, Office fédéral de la culture, 3003 Berne, tél. 031 322 92 26, télécopie 031 322 92 73, courriel ekkj- cfej@bak.admin.ch Programme du séminaire on-line: www.kultur-schweiz.admin.ch, rubrique «News »

Ces informations peuvent également vous intéresser: