BAK Bundesamt für Kultur

WSIS, Genève, 10.-12 décembre 2003: Projet HELLOWORLD – Une contribution culturelle au Sommet mondial pour une société de l’information

      Berne (ots) - Le Département fédéral de l’intérieur et l’Office
fédéral de la culture présentent au Sommet mondial pour une société
de l’information (World Summit on the Information Society, WSIS) qui
a lieu du 10 au 12 décembre le projet Helloworld, une plate-forme
multimédia qui relie virtuellement la ville de Genève, lieu du
sommet, au monde entier. Helloworld est un cadeau de la Suisse au
Sommet mondial pour une société de l’information.

    Le projet HELLOWORLD, réalisé par l’artiste Johannes Gees en collaboration avec l’Office fédéral de la culture (OFC) est une installation interactive au moyen de laquelle Johannes Gees entend conférer une certaine visibilité au sommet mondial et y intégrer activement la société civile de tous les continents. Le projet sera présenté dans le cadre des « Summit Events ».

    L’intégration de la société civile est un sujet primordial du sommet mondial. Du 9 au 12 décembre, et grâce à HELLOWORLD, la population pourra s’associer directement au WSIS. De brefs messages, envoyés via SMS et e-mails seront projetés via laser par la Radio Suisse Internationale, après un petit toilettage rédactionnel, sur des lieux marquants de quatre villes et dans les six langues de l’ONU : le jet d’eau à Genève, le Tafelberg au Cap, le bâtiment d’Air India à Mumbai et le Morro dois Irmaos à Rio. Les habitants de ces villes seront ainsi les témoins privilégiés de ce moment de communication globale. Les messages projetés apparaîtront simultanément sur le lieu de conférence à PALEXPO où se tient le sommet mondial.

    Le projet HELLOWORLD combine l’information, la technologie et les espaces publics, et permet de visualiser des questions fondamentales que soulève la société de l’information pour la culture. En choisissant les lieux de projection aussi bien dans l’hémisphère nord que sud, le projet thématise la « fracture numérique » et démontre la possibilité d’une cohabitation entre des sociétés et des cultures différentes.

Dans le cadre de son mandat culturel l’OFC examine depuis trois ans l’influence des nouvelles technologies sur notre société en général, et sur la création artistique en particulier. Depuis janvier 2003, l’OFC, représenté par Marc Wehrlin - chef de la section du Cinéma et directeur suppléant ad interim - et sa collaboratrice Maria Stergiou, prend une part active aux négociations menées entre les différentes délégations et assume la responsabilité des sujets « Identité et diversité culturelles » et « Patrimoine culturel » traités dans le cadre de l’élaboration de la déclaration et du plan d’action. Le sommet offre à la Suisse, dans le cadre de son appartenance à l’ONU, l’occasion de fournir une contribution à l’essor de cette société. Le dialogue global consacré aux problèmes de développement liés au fossé numérique, les chances et les dangers d’internet et des nouveaux médias et les questions de politique culturelle seront les thèmes de ces rencontres. Informations supplémentaires : www.helloworldproject.com / SMS pour Genève: +44 7781484010

    Renseignements:

Marc Wehrlin, directeur suppléant ad interim, Office fédéral de la culture, T + 41 79 215 85 78, Mailto cinema.film@bak.admin.ch

Johannes Gees, Artiste, The Helloworld Project, T + 41 79 237 52 93, Mailto gees@johannesgees.com



Plus de communiques: BAK Bundesamt für Kultur

Ces informations peuvent également vous intéresser: