BKW Energie AG

Centrale nucléaire de Mühleberg
La CNM à nouveau connectée au réseau

Bern (ots) - La centrale nucléaire de Mühleberg (CNM) produit à nouveau de l'électricité. Elle avait été arrêtée le 3 août 2015 dans le cadre de la révision annuelle. Le dispositif d'alimentation en eau de refroidissement indépendant de l'Aar a également été achevé à cette occasion. La révision annuelle prend fin avec la remise en service de la centrale.

Assistés de nombreux spécialistes externes, les collaborateurs BKW ont procédé à des contrôles et à des travaux préventifs sur les différents composants, armatures et systèmes. Par ailleurs, 36 des 240 éléments combustibles ont été remplacés comme prévu.

Au cours de la révision, la CNM a rempli dans les délais d'autres exigences formulées par l'IFSN. Le dispositif d'alimentation en eau de refroidissement indépendant de l'Aar a ainsi été achevé et relié au système de secours SUSAN. Cela garantit une alimentation de la CNM en eau de refroidissement même en cas d'événement naturel très rare qui empêcherait l'utilisation de l'Aar comme source de refroidissement. Concernant les exigences de l'IFSN: http://www.ensi.ch/fr/2015/01/27/lifsn-approuve-sous-conditions-les-mesures-pour-lexploitation-restante-de-muehleberg/

En ce qui concerne le manteau du coeur du réacteur, les deux valeurs devant être respectées pour garantir un fonctionnement sûr de l'installation se situent largement en-dessous des valeurs limite légales. Les fissures longitudinales situées au niveau d'un cordon de soudure sont stables. Les fissures verticales constatées au niveau d'une soudure l'année dernière dans le cadre d'un contrôle visuel ont été examinées par le biais de mesures par ultrasons. Les résultats ont montré que la fissure la plus importante, d'une longueur de 99 mm, traversait la paroi par endroits. Informations complémentaires concernant le manteau du coeur du réacteur et les résultats des contrôles sous: http://www.bkw.ch/manteau.

Dans le cadre du redémarrage de l'installation, processus qui s'étale sur plusieurs jours à l'issue d'une révision annuelle, un arrêt du réacteur est survenu lors des essais de démarrage programmés. La cause de cet arrêt a été identifiée au niveau du comportement de la commande de turbine. La CNM a signalé l'incident à l'IFSN et obtenu son feu vert pour le redémarrage de l'installation.

Contact:

Tobias Fässler
media@bkw.ch
058 477 51 07



Plus de communiques: BKW Energie AG

Ces informations peuvent également vous intéresser: