BKW Energie AG

Groupe FMB - Rapport intermédiaire 2011
Recul des ventes et hausse de la production dans un contexte défavorable et exigeant

Bern (ots) - Dans un contexte économique et régulatoire exigeant, le groupe FMB a réalisé un résultat insatisfaisant au premier semestre 2011. Ce résultat tient notamment aux prix bas de l'énergie, à l'évolution négative sur les marchés des actions, à la faiblesse de l'euro et aux événements survenus au Japon. La prestation globale consolidée a enregistré une baisse de 2,1% par rapport au premier semestre 2010 et s'établit à 1 346,4 millions de CHF (contre 1 374,7 millions de CHF). Le résultat d'exploitation avant amortissements et dépréciations (EBITDA) a reculé de 36,8 millions de CHF, soit 14,3%, pour s'établir à 220,8 millions de CHF. Le bénéfice net du premier semestre 2011, de 90,5 millions de CHF, a diminué de 43,9 millions de CHF par rapport au premier semestre 2010. Des mesures destinées à réduire de 15% les coûts maîtrisables ont été engagées. Il faut s'attendre à une réduction des effectifs.

Au premier semestre 2011, les ventes d'électricité du groupe FMB ont totalisé 10 716 GWh, ce qui représente une baisse de 1,5% par rapport au premier semestre 2010 (10 880 GWh). Les ventes en Suisse ont reculé de 1,8% en glissement annuel, pour s'établir à 4 138 GWh (4 214 GWh). Ce recul tient principalement à la hausse des températures moyennes. Les activités de négoce d'électricité ont augmenté de 3,7%, passant de 5 281 GWh à 5 475 GWh. Du fait de la situation conjoncturelle actuelle en Italie, les ventes d'électricité de Ventes à l'international ont reculé de 11,8% durant la période sous revue, pour s'inscrire à 804 GWh.

Production en hausse

La production d'électricité de FMB a augmenté de 466 GWh en glissement annuel, pour s'établir à 5 561 GWh. Cette hausse tient en premier lieu à l'augmentation de la production de la centrale combinée à gaz de Livorno Ferraris, dans le Piémont. La production hydroélectrique en Suisse a diminué de 199 GWh pour s'inscrire à 1 453 GWh en raison du faible taux de précipitations. Du fait de ces conditions hydrologiques, le taux de remplissage des lacs de retenue a lui aussi été légèrement inférieur à la norme pluriannuelle. Avec 3 221 GWh, la production d'électricité issue des centrales nucléaires s'inscrit en légère hausse par rapport à l'année précédente (3 165 GWh). La centrale nucléaire de Mühleberg a ainsi produit 1 621 GWh (1 617 GWh), et la centrale combinée à gaz de Livorno Ferraris 637 GWh (123 GWh).

Bons résultats des activités liées à l'énergie, négoce affecté par l'évolution du cours de l'euro

La prestation globale consolidée du groupe FMB a atteint un montant de 1 346,4 millions de CHF au premier semestre 2011, ce qui correspond à une baisse de 2,1% en glissement annuel (1 374,7 millions de CHF). Si les activités liées à l'énergie et au négoce ont enregistré un recul, le marché suisse a néanmoins évolué de manière positive et les Ventes à l'international ont maintenu leur productivité malgré un chiffre d'affaires en baisse. Le secteur d'activité Energie Suisse a amélioré son chiffre d'affaires de 8.0%, ce qui le porte à 1 159,7 millions de CHF (1 074,0 millions de CHF). Du fait de la suspension des demandes d'autorisation générale pour le remplacement des centrales nucléaires, il a fallu imputer des coûts d'environ 14 millions de CHF au compte de pertes et profits au premier semestre 2011. Le secteur d'activité Energie International et commerce a enregistré un recul de son chiffre d'affaires de 2.0%, ce qui le porte à 1 074,6 millions de CHF (1 096,4 millions de CHF). Le recul du résultat d'exploitation est principalement dû à la dépréciation de l'euro et à la diminution des écarts de prix entre l'énergie en ruban et l'énergie de pointe. En matière de négoce, le chiffre d'affaires s'est contracté de 8,6% pour s'établir à 462,3 millions de CHF (506.0 millions de CHF) en raison du marché, tandis que pour les Ventes à l'international, la baisse a été de 25,3%, en raison de la diminution des quantités vendues, ce qui correspond à un chiffre d'affaires de 75,8 millions de CHF. Le secteur d'activité Réseaux, enfin, affiche une progression du chiffre d'affaires de 3,8% qui le porte à 334,7 millions de CHF (322,3 millions de CHF).

Recul du résultat d'exploitation et du résultat financier

Les charges d'approvisionnement en énergie se sont élevées à 732,9 millions de CHF au premier semestre (749,6 millions de CHF), soit une baisse de 2,2% en glissement annuel. Le résultat d'exploitation avant amortissements et dépréciations (EBITDA) est en baisse de 14,3% et s'élève à 220,8 millions de CHF (257,6 millions de CHF). Cette évolution par rapport à l'année précédente s'explique principalement par la dissolution d'une provision pour contrats d'acquisition d'énergie défavorables auprès d'entreprises partenaires d'un montant total de 28,9 millions de CHF au premier semestre 2010. Sans cet effet extraordinaire, le recul est de 3,5% au premier semestre 2011, soit 7,9 millions de CHF. La suspension des demandes d'autorisation générale a également grevé le résultat. Les bons résultats des activités liées à l'énergie en Suisse, en revanche, ont eu un effet favorable sur le résultat d'exploitation. Les charges d'amortissement ont enregistré une hausse de 10,5 millions de CHF en glissement annuel, et s'élèvent à 79,2 millions de CHF. Le résultat d'exploitation avant intérêts et impôts (EBIT) a reculé de 25,0% et s'élève à 141,6 millions de CHF. Sans l'effet extraordinaire susmentionné concernant l'acquisition d'énergie auprès d'entreprises partenaires d'un montant total de 28,9 millions de CHF, le recul s'élève à 11,5% au premier semestre 2011. Le résultat financier a régressé de 16,6 millions de CHF en glissement annuel et s'élève à -43,1 millions de CHF. Cela est principalement dû à l'évolution négative sur les marchés des actions et à la hausse de la charge d'intérêt. L'euro s'étant moins déprécié au premier semestre 2011 qu'au premier semestre 2010, les pertes de change ont été réduites durant la période sous revue. Le résultat intermédiaire 2011 du groupe FMB a été marqué par le repli du résultat d'exploitation et le recul du résultat financier. Il s'est contracté de 32,7% par rapport au premier semestre 2010, passant de 134,4 millions de CHF à 90,5 millions de CHF.

Perspectives

Pour l'exercice en cours, le groupe FMB table sur un chiffre d'affaires comparable à celui de l'exercice précédent. Au deuxième semestre, le résultat opérationnel pâtira encore davantage de la faiblesse des prix de l'énergie sur les marchés internationaux et de la force du franc, des exigences en matière de régulation et de la longue interruption de la production de la centrale nucléaire de Mühleberg. Les résultats seront par conséquent nettement moins bons au deuxième semestre qu'au premier. Compte tenu de tous ces facteurs, l'EBITDA de 2011, corrigé de l'effet extraordinaire de la dissolution, en 2010, de la provision pour contrats d'acquisition d'énergie défavorables auprès d'entreprises partenaires, devrait être nettement inférieur à celui de l'exercice précédent. Si l'évolution des marchés financiers continue d'être aussi peu favorable, le résultat financier sera encore davantage prétérité, et il faudra, compte tenu de l'effet spécial mentionné, s'attendre à un bénéfice net fortement inférieur à celui de 2010.

Mise en place d'une structure de holding

Comme cela a été annoncé lors de l'assemblée générale de mai 2011, BKW FMB Energie SA prévoit la mise en place d'une structure de holding pour le groupe FMB, afin de créer les bases structurelles et organisationnelles qui permettront de faire face avec davantage de souplesse à la nouvelle donne en matière de régulation et aux modifications des exigences du marché. Le passage à la nouvelle structure se fera au dernier trimestre de 2011 via l'échange des actions de BKW FMB Energie SA contre les nouvelles actions de la holding BKW SA. BKW SA soumettra aux actionnaires de BKW FMB Energie SA une offre d'échange publique qui consistera à donner aux actionnaires une nouvelle action de BKW SA pour chaque action BKW FMB Energie SA qu'ils détiennent. La brochure détaillée contenant les modalités précises de l'offre d'échange devrait être publiée début octobre 2011. Les actionnaires de BKW FMB Energie SA seront informés au même moment par leur banque de dépôt de la procédure liée à l'offre d'échange.

Examen approfondi de la stratégie en vue d'augmenter la productivité

Au lendemain des événements survenus au Japon, BKW FMB Energie SA a engagé un examen approfondi de sa stratégie d'entreprise en vue de développer sa position de marché. Cet examen tiendra compte de l'évolution des conditions-cadres économiques et politiques. Les résultats des travaux ne seront pas disponibles avant l'assemblée générale 2012. L'augmentation de la productivité passera par des programmes de réduction des coûts qui prévoient, à moyen terme, une réduction des coûts maîtrisables d'environ 15%. S'il faut s'attendre à une réduction des effectifs, il est encore trop tôt pour articuler des chiffres.

Le rapport intermédiaire 2011 peut être téléchargé à l'adresse http://www.bkw-fmb.ch/rapportintermediaire11.

Les prévisions et les déclarations prospectives formulées dans le présent texte sont basées sur des hypothèses. Ces informations impliquent toutefois des risques et des incertitudes difficilement prévisibles et pourraient donc différer des résultats réels. Le présent communiqué est publié en allemand, en français, en anglais et en italien, la version allemande faisant foi.

Contact:

Antonio Sommavilla
info@bkw-fmb.ch
031 330 51 07



Plus de communiques: BKW Energie AG

Ces informations peuvent également vous intéresser: