Sucht Schweiz / Addiction Suisse / Dipendenze Svizzera

La population soutient une interdiction générale de la publicité pour le tabac

Lausanne (ots) - Plus de deux tiers des citoyens suisses sont favorables à une interdiction de la publicité pour le tabac à l'exception des points de vente; une large majorité serait même pour une interdiction générale des réclames pour le tabac. La population se rallie ainsi au projet de loi sur les produits du tabac du Conseil fédéral et approuverait même des restrictions plus sévères.

L'Office fédéral de la santé publique a publié ce jour une étude représentative (http://www.suchtmonitoring.ch/library/pdf/1daca4121424c) réalisée dans le cadre du Monitorage suisse des addictions en 2015/2016 auprès de 5000 personnes afin de connaître leur opinion sur les mesures politiques dans le domaine de la prévention du tabagisme. Les résultats montrent que la majorité de la population ne veut plus de publicité pour le tabac. Par rapport aux enquêtes réalisées en 2012 et 2014, le soutien à un renforcement des restrictions publicitaires est en augmentation.

58% des personnes interrogées sont pour une interdiction générale de la publicité pour le tabac; la part d'avis favorables grimpe même à 70% si l'on fait une exception pour les points de vente. Le signal adressé aux élus politiques est on ne peut plus clair: la population irait plus loin que le Conseil fédéral dans les restrictions de la publicité pour le tabac. Le projet de loi sur les produits du tabac prévoit en effet une interdiction de la publicité par voie d'affichage, dans les médias imprimés ainsi qu'au cinéma. Les activités dans le domaine du parrainage et de la promotion des ventes, y compris celles dans les points de vente, restent largement autorisées. Cela n'empêche pas les opposants à une limitation de la publicité de qualifier ce projet de loi modéré de «paternaliste».

La population ne semble pas voir les choses ainsi, au contraire: aujourd'hui, même une interdiction d'exposer les produits du tabac bien en évidence dans les points de vente et l'introduction de paquets neutres recueillent davantage d'avis favorables que d'oppositions. Par ailleurs, plus de 60% des personnes interrogées approuveraient une augmentation du prix du paquet de cigarettes.

Le refus du Conseil des Etats en juin dernier d'entrer en matière sur le projet de loi sur les produits du tabac va clairement à l'encontre des souhaits de la population. Le Conseil national a maintenant l'occasion de rectifier le tir et de limiter la publicité pour le tabac qui incite incontestablement à la consommation en ciblant essentiellement les jeunes.

Addiction Suisse est un centre de compétences national dans le domaine des addictions. Elle est active dans la recherche, conçoit des projets de prévention et s'engage pour une politique de santé. Le but est de prévenir ou d'atténuer les problèmes issus de la consommation d'alcool et d'autres substances psychoactives ou liés aux jeux de hasard et à l'usage de l'internet. Plus de 200 000 personnes soutiennent notre ONG.

Plus d'informations sur notre site internet www.addictionsuisse.ch

Vous trouverez le présent communiqué de presse sur: www.addictionsuisse.ch/fr/actualites/communiques-de-presse

Contact:

Corine Kibora
Porte-parole
ckibora@addictionsuisse.ch
Tél.: 021 321 29 75


Plus de communiques: Sucht Schweiz / Addiction Suisse / Dipendenze Svizzera

Ces informations peuvent également vous intéresser: