Sucht Schweiz / Addiction Suisse / Dipendenze Svizzera

Addiction Suisse Jours de fête, enfants et alcool

Lausanne (ots) - Pendant la période de l'Avent, certains réfléchissent déjà à la composition et à la préparation de leurs menus de fête. Addiction Suisse leur conseille de prendre garde aux ingrédients alcoolisés dans les recettes, car les plats contenant de l'alcool ne conviennent pas aux enfants. De même, les bouteilles et les verres non vidés ne doivent pas traîner sur la table festive en l'absence d'adultes.

La période des fêtes est toute proche. Fin d'année et bonne chère vont de pair, tout comme les bougies et le sapin de Noël. Et nombreux sont ceux qui y associent l'alcool. Durant la période des fêtes, les adultes assument une responsabilité particulière. «Lorsque des boissons alcooliques sont laissées à portée de main, les enfants peuvent être tentés d'y goûter. Nous conseillons donc d'enlever les bouteilles et les verres qui n'ont pas été entièrement vidés. Sinon, les enfants risquent d'en boire une trop grande quantité, voire de subir une intoxication alcoolique», explique Silvia Steiner, spécialiste de la prévention chez Addiction Suisse. L'effet de l'alcool sur les enfants et les adolescents est nettement plus fort que sur les adultes. Leur poids étant en général inférieur, l'alcool se dilue dans une moindre quantité de fluide corporel, ce qui augmente le taux d'alcool dans le sang, et leur foie encore immature est moins apte à éliminer l'alcool. L'intervention d'un médecin est conseillée lorsqu'un enfant vomit sans raison apparente, qu'il est désorienté, montre des signes de crampes ou de convulsions ou qu'il tremble de froid. Ces symptômes pourraient indiquer qu'un enfant laissé sans surveillance a consommé une trop grande quantité d'alcool. Un repas de fête pour tous Lors de la préparation du repas, il faut aussi tenir compte des plus jeunes convives. Un coq au vin ou un boeuf bourguignon sont des plats de fête qui ne posent aucun problème pour des adultes en bonne santé. Mais c'est un fait que l'alcool ne s'évapore pas totalement pendant la cuisson et qu'une teneur résiduelle d'alcool subsiste toujours. Et n'oublions pas qu'une tarte au kirsch a un goût de kirsch et un chocolat à la liqueur celui de cette liqueur. Le goût est un autre facteur important: il ne faut pas y exposer des enfants ni des personnes alcoolodépendantes ou des personnes désireuses ou contraintes de renoncer à l'alcool pour quelque raison que ce soit. Il convient d'éviter que les enfants s'y habituent et que l'envie d'alcool soit éveillée chez une personne ayant connu un problème d'alcool. De nombreuses alternatives sans alcool existent: plutôt qu'une tarte au kirsch, petits (et grands) gourmands apprécieront tout autant une tarte au séré ou simplement une crème brûlée.

Cocktails sans alcool - Vous trouverez ici : http://tiny.cc/smj67w, le set de cartes postales d'Addiction Suisse proposant des recettes de cocktails sans alcool. Laissez-vous inspirer!

Plus d'informations sur notre site internet http://www.addictionsuisse.ch

Vous trouverez le présent communiqué de presse sur : http://www.addictionsuisse.ch/fr/actualites/communiques-de-presse

Contact:

Corine Kibora
Porte-parole
ckibora@addictionsuisse.ch
Tél.: 021 321 29 75



Plus de communiques: Sucht Schweiz / Addiction Suisse / Dipendenze Svizzera

Ces informations peuvent également vous intéresser: