Sucht Schweiz / Addiction Suisse / Dipendenze Svizzera

Addiction Info Suisse: Pas d'alcool avant la baignade

Lausanne (ots) - L'été attire des milliers de personnes au bord des lacs et des rivières. Au bord de l'eau, le risque d'accident augmente dès que de l'alcool entre en jeu. Addiction Info Suisse rappelle que les règles de baignade veulent que l'on renonce à boire de l'alcool lors d'activités aquatiques. Lorsqu'il fait chaud, il est tentant de sauter à l'eau pour se rafraîchir. Pourtant, si l'on surestime ses propres forces et si l'on évalue mal la situation, cela n'est pas sans risque. Les dernières statistiques de la Société suisse de sauvetage (SSS) et du Bureau de prévention des accidents (BPA) montrent que 46 personnes se noient chaque année en Suisse. Les jeunes hommes sont particulièrement touchés. L'alcool et les drogues font partie des facteurs de risque qui provoquent, selon la SSS, de plus en plus souvent des accidents dans l'eau. En Suisse, il n'y a pas de chiffres précis sur les victimes de noyade qui étaient sous l'influence de l'alcool. Il est toutefois incontesté qu'il suffit de peu d'alcool pour réduire le temps de réaction et augmenter le risque d'accident dans l'eau. C'est pour cela que la SSS vient d'adapter ses règles de baignade. Elle insiste expressément pour que l'on renonce à l'alcool avant et pendant les sports aquatiques et la baignade. Il faut de la force et de la réactivité Tous les plans d'eau sont dangereux sous l'influence de l'alcool et les cours d'eau posent des exigences particulières qui sont déjà élevées pour le nageur sobre. Le courant, des températures basses, des seuils ou des tourbillons ainsi que des berges difficilement praticables qui rendent la sortie difficile sont souvent sous-estimés. Dans un cours d'eau, le nageur ou la nageuse a besoin de toute sa capacité de réaction et de toute sa force. Évaluer les risques Il existe plusieurs causes d'accidents: on surestime souvent ses propres forces et on sous-estime la force de l'eau. L'alcool augmente le goût du risque et diminue la concentration. Trop d'alcool dans le sang altère la faculté visuelle, les mouvements routiniers deviennent incertains, le sens de l'équilibre s'amenuise. Les nageuses et nageurs alcoolisés risquent de vomir dans l'eau générant ainsi un risque élevé de noyade. Addiction Info Suisse en bref Addiction Info Suisse entend prévenir ou réduire les problèmes liés à la consommation d'alcool et d'autres substances psychoactives ou à des comportements susceptibles d'entraîner une addiction. Elle conçoit et met en place des projets de prévention et s'engage dans la politique de la santé et la recherche psychosociale. Addiction Info Suisse est une organisation privée, indépendante de tout parti politique, reconnue d'utilité publique. Addiction Info Suisse est active au niveau national et collabore avec des institutions au plan international. Notre nom se décline aussi en trois autres langues: Sucht Info Schweiz, Dipendenze Info Svizzera et Addiction Info Switzerland. Vous trouverez ce communiqué de presse sur le site Internet d'Addiction Info Suisse: http://www.addiction-info.ch/medias/ Contact: Corine Kibora, porte-parole Addiction Info Suisse ckibora@addiction-info.ch Tél.: 021 321 29 75

Plus de communiques: Sucht Schweiz / Addiction Suisse / Dipendenze Svizzera

Ces informations peuvent également vous intéresser: