Sucht Schweiz / Addiction Suisse / Dipendenze Svizzera

ISPA www.alcoolautravail.ch: nouveau site concernant l'alcool au travail

    Lausanne (ots) - Trois à cinq pour cent des actifs sont dépendants de l'alcool. Jusqu'à un quart des accidents du travail sont dus à la consommation d'alcool. Le besoin de s'informer sur les mesures à prendre en milieu professionnel est donc important, tant dans les petites que dans les grandes entreprises. L'Institut suisse de prévention de l'alcoolisme et autres toxicomanies (ISPA) met ses connaissances, ses conseils et des recommandations à disposition du monde professionnel sur un nouveau site web.

    La prévention des problèmes d'alcool au travail ne va pas de soi. "La bonne volonté pour affronter les problèmes du personnel liés à l'abus d'alcool a toutefois augmenté ces dernières années", nous explique Dwight Rodrick, responsable de la prévention en entreprise auprès de l'Institut suisse de prévention de l'alcoolisme et autres toxicomanies (ISPA). Cependant, les supérieurs sont souvent empruntés face à la consommation problématique d'alcool de leurs collaborateurs. L'expérience démontre que les entreprises - petites, moyennes (PME) et grandes - ont toutes besoin d'information à ce sujet. L'ISPA répond à ce besoin par un nouveau site web consacré à la problématique de l'alcool sur la place de travail. Ce site fournit d'amples informations, des conseils ainsi que des recommandations et répond aux questions fréquemment posées concernant l'alcool. Il s'adresse avant tout aux cadres ainsi qu'aux responsables du personnel.

    Estimations de l'ampleur du problème Il n'existe guère de données concrètes pour la Suisse. Selon l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), les absences au travail de courte durée, injustifiées, sont quatre à huit fois plus fréquentes chez les personnes ayant une consommation problématique d'alcool. 15 à 25% des accidents du travail sont dus à la consommation d'alcool. Les personnes ayant un problème d'alcool sont moins productives - jusqu'à un quart de moins que les autres. L'Organisation internationale du Travail (OIT) estime que, au niveau mondial, trois à cinq pour cent de la population active est dépendante de l'alcool. Les entreprises ont la responsabilité d'affronter ce risque par des règlements clairs, tant dans les rapports avec les collaborateurs qu'avec les personnes en formation. Afin d'obtenir des données précises concernant la manière dont elles gèrent les questions d'alcool au travail, l'ISPA a d'ailleurs lancé une enquête auprès des entreprises de toutes les régions linguistiques. Les résultats seront disponibles cet automne.

    Risques Les collaborateurs ayant une consommation problématique d'alcool ont un taux d'absentéisme supérieur à leurs collègues et tombent plus souvent malades. Ils sont moins performants, leur risque d'accident augmente et cela se répercute sur le climat de travail. "Un programme déterminant la marche à suivre en cas de problèmes liés à l'alcool devrait être connu du personnel. Ce programme renforce la sécurité et fait diminuer le risque d'accident. Il importe d'aider le plus tôt possible les personnes concernées et de fixer des règles relatives à la consommation d'alcool au travail, qui définissent clairement quand et où elle est autorisée ou interdite", résume Dwight Rodrick. "Les supérieurs devraient se concentrer sur les performances au travail et être attentifs aux modifications du comportement au travail", ajoute le spécialiste en prévention. L'ISPA met à leur disposition des check-lists pour conduire l'entretien de dysfonctionnement. "Toutefois, il n'est pas du devoir du supérieur d'identifier une dépendance à l'alcool. Seuls les spécialistes peuvent établir un diagnostic et un suivi." Le nouveau site web www.alcoolautravail.ch est également atteignable à partir du site de l'ISPA www.sfa-ispa.ch. L'ISPA se tient à disposition des entreprises pour des questions spécifiques, tél. 021 321 29 11.

    L'ISPA en bref La protection de la santé est au centre des préoccupations de l'Institut suisse de prévention de l'alcoolisme et autres toxicomanies (ISPA). L'ISPA entend prévenir ou réduire les problèmes liés à la consommation d'alcool et d'autres substances psychoactives. Il conçoit et met en place des projets de prévention et s'engage dans la politique de la santé et la recherche psychosociale. L'ISPA est une organisation privée, indépendante de tout parti politique, reconnue d'utilité publique.

    Vous trouverez ce communiqué de presse sur le site Internet de l'ISPA : http://www.sfa-ispa.ch/index.php?IDtheme=26&IDcat7visible=1&langue=F

Contact: Corine Kibora Porte-parole de l'ISPA ckibora@sfa-ispa.ch Tél. : 021 321 29 75



Plus de communiques: Sucht Schweiz / Addiction Suisse / Dipendenze Svizzera

Ces informations peuvent également vous intéresser: