Sucht Schweiz / Addiction Suisse / Dipendenze Svizzera

ISPA - Qui conduit sobre prend moins de risques

    Lausanne (ots) - L'été est le temps des voyages. La nouvelle carte établie par l'Institut suisse de prévention de l'alcoolisme et autres toxicomanies (ISPA) montre que la majorité des pays européens connaît une limite de 0,5 pour mille. L'alcool a des conséquences fatales dans la circulation routière. Il joue un rôle dans 14% des accidents graves. Le plus grand nombre d'accidents a lieu durant la saison chaude où on conduit le plus. L'ISPA conseille de renoncer à l'alcool au volant pour éviter les risques d'accident.

    Les vacanciers devraient connaître les taux d'alcool en vigueur à l'étranger. L'aperçu établi par l'Institut suisse de prévention de l'alcoolisme et autres toxicomanies (ISPA) montre que presque tous les pays de l'Union européenne (UE) ont abaissé à 0,5 pour mille ou moins la limite maximale d'alcool dans le sang des personnes qui conduisent. Certains pays d'Europe orientale exigent même que les conducteurs soient complètement sobres. Alors que la Norvège et la Suède connaissent une limite de 0,2 pour mille, elle est de 0,5 pour mille en Finlande. Seuls l'Irlande, le Royaume-Uni et Malte autorisent encore 0,8 pour mille. Les sanctions en cas de dépassement du taux d'alcool autorisé dans chaque pays prévoient des amendes, le retrait du permis de conduire et/ou des peines de prison, suivant la gravité du délit. En Suisse, la Loi sur la circulation routière (LCR), entrée en vigueur le 1er janvier 2005, a fixé la limite à 0,5 pour mille et inclut des contrôles intensifiés de l'haleine.

    Aborder les voyages et les excursions avec circonspection Au volant, toute l'attention doit être accordée à la circulation. Des vitesses trop élevées, l'alcool, la distraction, mais aussi la somnolence comptent parmi les plus fréquentes causes d'accidents. L'alcool peut conduire à une surestimation de soi et à des erreurs de jugement. Et il joue un grand rôle dans les accidents liés à la fatigue, de petites quantités intensifiant encore le manque de sommeil. Pour être sûr, l'ISPA recommande de ne pas boire d'alcool avant de s'asseoir au volant.

    Lorsque de l'alcool est en jeu La concentration et la capacité de réaction réduites par la consommation d'alcool ont des conséquences fatales dans la circulation routière. Selon les statistiques des accidents de la route (Office fédéral de la statistique, OFS), en 2007, l'influence de l'alcool a été constatée dans presque un accident sur sept avec des blessés graves ou des morts. Des calculs effectués par l'ISPA montrent que l'alcool était en jeu dans 13,5% des accidents avec des blessés graves et dans 13,9% des accidents ayant provoqué des décès. 78.5% des accidents avec des blessés graves ou des morts où l'alcool a joué un rôle ont eu lieu le soir ou la nuit (entre 18h et 6h). Et 48% des accidents avec des blessés graves ou des morts où l'alcool a joué un rôle ont eu lieu en fin de semaine (de samedi minuit jusqu'au dimanche minuit).

    La carte des alcoolémies en Europe peut être téléchargée depuis le site de l'ISPA.http://www.sfa-ispa.ch/DocUpload/26D.pdf

    L'ISPA en bref La protection de la santé est au centre des préoccupations de l'Institut suisse de prévention de l'alcoolisme et autres toxicomanies (ISPA). L'ISPA entend prévenir ou réduire les problèmes liés à la consommation d'alcool et d'autres substances psychoactives. Il conçoit et met en place des projets de prévention et s'engage dans la politique de la santé et la recherche psychosociale. L'ISPA est une organisation privée, indépendante de tout parti politique, reconnue d'utilité publique.

    Vous trouverez ce communiqué de presse sur le site Internet de l'ISPA:wwww.sfa-ispa.ch/index.php?IDtheme=26&IDcat7visible=1&langue=F

Contact: Corine Kibora Porte-parole de l'ISPA ckibora@sfa-ispa.ch Tél. : 021 321 29 75



Plus de communiques: Sucht Schweiz / Addiction Suisse / Dipendenze Svizzera

Ces informations peuvent également vous intéresser: