Sucht Schweiz / Addiction Suisse / Dipendenze Svizzera

ISPA : Achat de cigarettes: un jeu d'enfants pour les adolescents!

Lausanne (ots) - Les adolescents obtiennent des cigarettes sans aucune difficulté. C'est ce que montre une étude effectuée par l'Institut suisse de prévention de l'alcoolisme et autres toxicomanies (ISPA) dans le canton de Vaud. Ce canton est le premier à avoir introduit une interdiction de vente des produits du tabac aux mineurs de moins de 18 ans. L'application de cette loi n'est de loin pas effective partout: plus de 85% des points de vente testés ont été disposés à vendre des cigarettes à des mineurs. Ce constat est préoccupant: il est ainsi urgent d'améliorer la situation. Depuis début 2006, la vente de produits du tabac est interdite aux mineurs de moins de 18 ans dans le canton de Vaud. L'Institut suisse de prévention de l'alcoolisme et autres toxicomanies (ISPA) a voulu savoir comment cette loi était mise en pratique. Elle a mené une série d'achats-tests durant une dizaine de jours auprès d'un échantillon représentatif des points de vente du canton. Huit garçons et filles âgés de moins de 18 ans ont effectué 396 tests à travers le canton. La loi n'a pas été respectée lors de 340 tentatives d'achat: ainsi, près de 86% de tous les points de vente testés ont été disposés à vendre du tabac aux adolescents. La vente a toutefois été refusée à 56 reprises; de tels refus étant majoritairement enregistrés après que le personnel de vente ait demandé une pièce d'identité. Au total, une pièce d'identité a été demandée moins d'une fois sur cinq. Alors qu'à 52 reprises cette demande a résulté en un refus de la vente de tabac, cette dernière a été acceptée à 19 reprises, malgré la présentation d'une pièce d'identité. Quatre fois sur cinq, les acheteurs-tests les plus jeunes (15 ans ou moins) ont vu leur demande de tabac acceptée. Pour les plus âgés (17 ans), la proportion est encore plus élevée, atteignant plus de 90%. Cela démontre la difficulté d'estimer de manière correcte l'âge d'un client. Bien que les papiers d'identité des plus jeunes aient été plus souvent exigés que ceux des plus âgés, ils ne l'ont été que dans 22% des cas. Finalement, des différences ont été constatées selon le type de point de vente (enseignes de grande distribution alimentaire, autres magasins d'alimentation, stations-services, kiosques). Acceptant malgré tout la vente dans environ 60% des cas, des résultats un peu moins mauvais sont observés dans les enseignes de grande distribution. Le matériel d'information doit soutenir la mise en application de la loi "Le personnel de vente est confronté à une tâche difficile", admet Michel Graf, directeur de l'ISPA. Selon lui, les stratégies les plus efficaces ont été mises en évidence par les tests: "Le personnel doit oser exiger une pièce d'identité pour vérifier l'âge du client." Pour cela, il a besoin du soutien du gérant. La formation et la sensibilisation du personnel sont donc essentielles. Pour que le personnel puisse adopter une attitude correcte, il a besoin de se sentir légitimé; les panneaux rappelant les termes de la loi et l'âge limite autorisé l'aident à appliquer la règle. "Il est aussi essentiel que la population connaisse ces règles et les soutienne", ajoute Michel Graf. Avec le Centre d'information pour la prévention du tabagisme, le CIPRET-Vaud, l'ISPA a développé des pistes de solution pour soutenir une bonne application de la loi. Ainsi, un dépliant à l'attention du personnel a été édité pour faciliter le délicat travail aux caisses des magasins. Il décrit comment le vendeur ou la vendeuse peut se référer aux lois et ce qu'il peut faire dans des situations difficiles. On y trouve aussi une tabelle qui aide à calculer rapidement l'âge d'un client dans une situation de stress. Ce dépliant, actuellement uniquement en français, est spécifiquement destiné au canton de Vaud, mais il peut être aisément adapté à d'autres lois cantonales, tout comme à d'autres limites d'âge. Un rappel des lois en vigueur dans le canton de Vaud est également disponible sur Internet. De plus, l'ISPA met à disposition des points de vente des panneaux rappelant l'âge légal et le fait qu'une pièce d'identité peut être exigée. Pour aider les parents à discuter avec leurs enfants du thème du tabac, un guide à leur attention a été nouvellement retravaillé et édité. Outre des informations sur la manière de dialoguer avec ses enfants, sur la dépendance au tabac et sur les risques de sa consommation pour la santé, ce guide propose aussi des liens et adresses utiles. Les jeunes et la cigarette Comme l'enquête sur les comportements de santé des écoliers en Suisse de 2006 l'a montré, près de 10'000 jeunes de 15 ans fument quotidiennement. Plus de 2/3 d'entre eux le font déjà le matin au lever. La grande majorité des fumeurs quotidiens fument au moins 6 cigarettes par jour, et plus de 80% d'entre eux disent qu'ils le font parce qu'ils n'arrivent pas à arrêter. L'utilité des interdictions Il n'y a pas de loi qui régisse la vente du tabac aux mineurs au niveau national. Dans huit cantons, l'âge légal de vente du tabac est fixé à 16 ans (GR, LU, SO, SG, TG, ZH, VS, AG), dans quatre cantons, la limite est fixée à 18 ans (BL, BS, BE, VD). Le canton de Vaud a été le premier canton à adopter une telle mesure. Depuis début 2008, l'accès aux cigarettes via les automates publics doit aussi être clairement restreint: les automates doivent être soit visibles par le personnel pour qu'il en contrôle l'accès par les jeunes, soit équipés de jetons. Dans ce cas, toute personne souhaitant acheter un paquet de cigarettes doit d'abord demander un jeton au comptoir. L'ISPA estime qu'aucune de ces mesures relatives aux automates ne permet une réelle protection de la jeunesse. L'interdiction de vente des produits du tabac aux enfants et aux adolescents est une mesure de prévention importante. La restriction d'accès peut empêcher l'entrée dans la consommation de cigarettes ou, pour le moins, la retarder. La condition de base est cependant que ces dispositions légales soient respectées; des contrôles de la part des polices du commerce concernées sont donc indispensables et, le cas échant, des amendes doivent être prononcées. L'interdiction de vente des produits du tabac aux mineurs est l'une des mesures de la convention-cadre contre le tabagisme de l'OMS, signée par la Suisse en juin 2004. Cette convention-cadre inclut les mesures essentielles qui doivent être mises en oeuvre dans les prochaines années pour réduire les problèmes liés au tabagisme. Le matériel suivant est disponible à l'ISPA: - dépliant de l'ISPA et du CIPRET pour les points de vente du canton de Vaud, en français - panneaux rappelant l'âge légal de vente du tabac aux mineurs, en français et allemand - guide pour les parents, en allemand et français. Le rapport complet sur les achats-tests est disponible sur le site Internet de l'ISPA. Il donne les résultats détaillés et indique la méthodologie, développée sur la base de méthodes régulièrement utilisées au niveau international. L'ISPA en bref Pour l'Institut suisse de prévention de l'alcoolisme et autres toxicomanies (ISPA), la protection de la santé est la préoccupation essentielle. L'ISPA entend donc prévenir ou réduire les problèmes découlant de la consommation d'alcool et d'autres substances psychoactives. L'ISPA conçoit et réalise des projets de prévention, s'engage en faveur de la politique de la santé et de la recherche psychosociale. L'ISPA est une organisation privée d'utilité publique, indépendante des partis politiques. Vous trouverez également ce communiqué de presse sur le site Internet de l'ISPA : www.sfa-ispa.ch/index.php?IDtheme=26&IDcat7visible=1&langue=F Contact: Corine Kibora porte-parole de l'ISPA ckibora@sfa-ispa.ch Tél. 021 321 29 75

Plus de communiques: Sucht Schweiz / Addiction Suisse / Dipendenze Svizzera

Ces informations peuvent également vous intéresser: