Sucht Schweiz / Addiction Suisse / Dipendenze Svizzera

ISPA - Les nouveaux chiffres de consommation de cannabis montrent un besoin accru d'action!

Lausanne (ots) - Le nouveau rapport du groupe de travail "Cannabismonitoring", auquel l'Institut suisse de prévention de l'alcoolisme et autres toxicomanies (ISPA ) participe publie de nouvelles données sur la consommation de cannabis en 2004. L'étude, conduite sur mandat de l'Office fédéral de la santé publique (OFSP), montre que 13% des 13 à 29 ans sont des consommateurs actuels de cannabis, un tiers d'entre eux devant faire face à des problèmes consécutifs à leur consommation, comme des difficultés de concentration ou des sanctions sociales. Les résultats le montrent clairement: la prévention et le conseils en matière de consommation de cannabis sont encore et toujours grandement nécessaires, ils doivent être développés et une action au niveau politique s'impose. Le groupe de travail "Cannabismonitoring", un groupement de chercheurs de différentes institutions dont la fondation ISPA, publie les résultats de la première étude longitudinale systématique et représentative sur la consommation de cannabis en Suisse. Cette étude montre que environ 46% des 5'000 personnes de 13 à 29 ans interrogées en Suisse ont déjà consommé une fois au moins dans leur vie du cannabis, un bon 13% des personnes de ce groupe d'âge sont des consommateurs actuels, c'est-à-dire qu'ils ont consommé du cannabis dans les 6 mois ayant précédé l'enquête. Avec de telles données, la Suisse se situe en comparaison internationale parmi les pays ayant la plus forte proportion de consommateurs. Si l'on compare les résultats de cette étude représentative avec d'autres études, on constate que la consommation de cannabis a fortement augmenté dans les années nonantes, alors que l'âge d'entrée dans la consommation a diminué. Durant ces quatre dernières années, la consommation de cannabis s'est stabilisée à un haut niveau. Environ un tiers des consommateurs actuels (32.1%) âgés de 13 à 29 ans ont des problèmes en relation avec leur consommation de cannabis. Cela représente 4.3% de la population générale de ce groupe d'âge. Les personnes interrogées disent souffrir des problèmes suivants: difficultés de mémorisation et de concentration, peur de perdre le contrôle de leur consommation ou encore sanctions sociales liées à leur consommation. Il faut renforcer la prévention et le conseil pour les jeunes Les résultats de cette étude le montrent clairement: la prévention dans le domaine du cannabis doit être intensifiée, en particulier auprès des adolescents. Empêcher la consommation précoce est donc un but important; par ailleurs, celles et ceux qui ont une consommation problématique doivent pouvoir être repérés et aidés le plus précocement possible. L'ISPA s'engage depuis longtemps dans la prévention et le conseil en matière de cannabis. Toutefois, une prévention efficace dépend de l'engagement des politiciennes et politiciens, qui doivent assumer leur responsabilité et reprendre la discussion sur le cannabis. Au plan politique, l'ISPA plaide en faveur d'une dépénalisation de la consommation de cannabis, afin que la prévention et l'aide soient plus aisés, dans un contexte où les consommateurs ne sont plus considérés comme des criminels. De cette manière, les consommateurs ayant des problèmes oseront plus facilement demander de l'aide. Décriminaliser ne signifie pas pour autant légaliser ou banaliser! L'ISPA ne souhaite pas que les mineurs consomment du cannabis, ni que la consommation en public soit autorisée. Des règles et des sanctions sont ainsi nécessaires. Elles ne doivent cependant pas s'appuyer sur le droit pénal mais être fondées sur des mesures disciplinaires. La responsabilité et les compétences de mise en oeuvre reviennent à la société dans son ensemble, laquelle peut compter sur le soutien de l'ISPA. La fondation ISPA publie des outils de prévention et des brochures d'information sur le thème du cannabis et met à disposition ce matériel ainsi que des conseils sur Internet, à l'adresse suivante: www.sfa-ispa.ch. ots Originaltext: ISPA Internet: www.presseportal.ch Contact: Michel Graf Tél.: +41/21/321'29'79 E-Mail: mgraf@sfa-ispa.ch

Plus de communiques: Sucht Schweiz / Addiction Suisse / Dipendenze Svizzera

Ces informations peuvent également vous intéresser: