Sucht Schweiz / Addiction Suisse / Dipendenze Svizzera

ISPA - De A pour alcool à Z pour zone: Le service de conseil sur Internet de l'ISPA toujours plus sollicité

    Lausanne (ots) - Ma mère est alcoolodépendante - que dois-je faire? Pendant combien de temps peut-on repérer des traces de cannabis et de cocaïne dans le sang? Le passager d'un conducteur ivre est-il punissable? Beaucoup de questions se posent en rapport avec l'alcool et d'autres drogues et elles sont souvent délicates. Depuis 1997, l'Institut suisse de prévention de l'alcoolisme et autres toxicomanies (ISPA) met à disposition un service d'information et de conseil sur Internet. Le nombre de personnes qui l'utilisent ne cesse de croître.

    "Ma mère est alcoolodépendante. Que dois-je faire?" demande une adolescente de 16 ans au service de conseil par Internet de l'ISPA. Les questions posées à ce service sont très diverses. Il s'agit d'un côté de questions factuelles concernant les effets et les risques liés à l'alcool, aux drogues illégales et aux médicaments. En même temps, un nombre croissant de personnes y cherchent de l'aide pour faire face à un problème personnel - en rapport avec leur propre consommation d'alcool ou de drogues ou avec celle d'une personne proche.

    Depuis le lancement par l'ISPA de son service de conseil "Questions - réponses" en 1997, la demande n'a cessé d'augmenter. L'an dernier, 960 personnes ont ainsi adressé plus de 1100 questions à l'ISPA, ce qui correspond à 14% d'augmentation du nombre d'usagères et d'usagers par rapport à l'année précédente. Ce sont avant tout les adolescent-es et les jeunes adultes qui recourent à ce service de l'ISPA. Comme le montre la dernière statistique, les questions posées portaient d'abord sur l'alcool (373 en 2004), puis sur le cannabis (217) et enfin sur la cocaïne (142). "Les questions concernant la cocaïne et le crack ont plus que doublé au cours de ces dernières années", constate Jacqueline Sidler, qui fait partie de l'équipe de répondant-es. Ont également augmenté au cours de l'année dernière le nombre de questions concernant la détection de la consommation de drogues (de cannabis en particulier) et les demandes concernant des problèmes de dépendance touchant des proches.

    Le conseil via Internet est un service dit "à bas seuil": facile d'accès, atteignable à toute heure, anonyme et gratuit. "Pour beaucoup de personnes en difficulté, le premier pas important consiste à briser le silence, ce qu'elles font en s'adressant à nous par Internet." Le service de conseil par Internet de l'ISPA est proposé en français et en allemand. Il est ouvert à toute personne se posant des questions relatives à l'alcool, au tabac, aux médicaments et aux drogues illégales ou qui souhaite des informations ou une aide en la matière. Venez voir la nouvelle version de notre site Internet! www.sfa-ispa.ch - Questions - réponses

    Ceci est la version abrégée du communiqué de presse. Le texte intégral se trouve ici: http://www.sfa-ispa.ch/index.php?IDtheme=26&IDarticle=1042&IDcat7visi ble=1&langue=F

ots Originaltext: SFA/ISPA
Internet: www.presseportal.ch

Contact:
Corine Kibora
Tél.      +41/(0)21/321'29'75
E-Mail: ckibora@sfa-ispa.ch



Plus de communiques: Sucht Schweiz / Addiction Suisse / Dipendenze Svizzera

Ces informations peuvent également vous intéresser: