Sucht Schweiz / Addiction Suisse / Dipendenze Svizzera

ISPA: Les enfants de parents ayant des problèmes d'alcool - Colloque de l'ISPA

Lausanne (ots) - Les enfants dont le père ou la mère boit sont exposés à de grandes souffrances. Ce fardeau, ils vont souvent le porter toute leur vie. L'ISPA estime qu'en Suisse, plus de 50'000 enfants vivent dans des familles gravement touchées par l'alcool. Le 6 mai aura lieu pour la première fois un colloque national consacré à ce thème. Les enfants qui grandissent dans une famille touchée par l'alcool vivent une situation qui perturbe leur développement, car ils sont souvent amenés à assumer des responsabilités qui les dépassent. Ils constatent que leurs parents ne tiennent pas leurs promesses et distribuent les punitions et les récompenses de manière arbitraire. Ces enfants sont en outre fréquemment confrontés à des conflits conjugaux et à des divorces. On sait par expérience qu'ils seront nombreux à en souffrir encore lorsqu'ils seront adultes et qu'ils courent un grand risque de développer eux aussi une dépendance. Plus de 50'000 enfants concernés Selon les dernières estimations que l'ISPA a effectuées à partir de l'enquête suisse sur la santé (OFS), plus de 50'000 enfants âgés de 0 à 15 ans vivent dans notre pays avec un père ou une mère qui consomme trop d'alcool. De plus, dans le cadre de l'enquête suisse sur la santé des écoliers, réalisée par l'ISPA en 2002 auprès d'un échantillon représentatif d'écolières et d'écoliers de 15 à 16 ans, une question portait sur la consommation d'alcool de leurs parents. Les réponses données permettent de se faire une idée du problème, puisque huit pour cent des jeunes de ce groupe d'âge indiquent que leur père ou leur mère boit trop. Si l'on s'intéresse de plus près à la situation de ces jeunes, on s'aperçoit qu'ils se sentent nettement moins bien dans leur peau que leurs camarades: selon leurs propres dires, ils reçoivent en effet plus de coups que les autres, se plaignent davantage de troubles physiques ou psychiques et pensent plus souvent au suicide. Ils consomment aussi davantage d'alcool, de cannabis et d'autres drogues illégales que les jeunes dont les parents ne boivent pas trop. Le colloque de l'ISPA du 6 mai Ce problème sera abordé pour la première fois au niveau suisse lors du colloque de l'ISPA, qui se tiendra à Lausanne le 6 mai prochain et réunira des spécialistes de la recherche et de la pratique. Intitulé "Sujet tabou? Les enfants de parents ayant des problèmes d'alcool", ce colloque permettra de faire le point sur l'état actuel des connaissances scientifiques, les diverses mesures de prévention et les offres thérapeutiques disponibles. Nous vous invitons très cordialement à participer à cette manifestation. Vous y aurez notamment l'occasion de réaliser des interviews avec les intervenant-es. (Si vous nous annoncez votre venue, cela nous facilitera l'organisation.) Vous trouverez le programme du colloque à l'adresse Internet suivante: www.sfa-ispa.ch/Actions/fr/colloque04/preannonce.htm. Vous trouverez également ce communiqué de presse sous: www.sfa-ispa.ch/ServicePresse/service_presse.htm ots Originaltext: ISPA Internet: www.newsaktuell.ch/f Contact: Corine Kibora Tél. +41/21/321'29'75 E-Mail: ckibora@sfa-ispa.ch

Plus de communiques: Sucht Schweiz / Addiction Suisse / Dipendenze Svizzera

Ces informations peuvent également vous intéresser: