Sucht Schweiz / Addiction Suisse / Dipendenze Svizzera

ISPA: Cannabis et alcopops: écoliers en quête d'ivresse

Résultats de la cinquième enquête suisse auprès des écoliers

    Lausanne (ots) - Les écoliers de 11 à 16 ans consommaient en 2002 nettement plus d'alcopops et de spiritueux que quatre ans plus tôt. La consommation d'alcool avec ivresse a le vent en poupe et le nombre des adolescents qui fument du cannabis est en nette hausse. Tels sont les principaux enseignements de la dernière enquête réalisée auprès des écoliers par l'Institut suisse de prévention de l'alcoolisme et autres toxicomanies (ISPA), une enquête menée tous les quatre ans sous l'égide de l'OMS. Conclusion de cette étude: la prévention est face à un défi d'envergure.

    Pour la cinquième fois depuis 1986, l'Institut suisse de prévention de l'alcoolisme et autres toxicomanies (ISPA) a réalisé en 2002 une enquête représentative auprès des écoliers, avec le soutien financier de l'Office fédéral de la santé publique (OFSP). Cette étude a pour objectif d'évaluer les comportements de santé des écoliers suisses et leur consommation de substances psychoactives, tels l'alcool, le tabac et les drogues illégales. L'enquête est conduite de manière anonyme sous le patronage de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) dans 36 pays.

    La dernière étude révèle que la consommation de drogues légales et illégales chez les jeunes a augmenté de manière sensible depuis le début des enquêtes en 1986. Ils absorbent davantage d'alcool, les états d'ivresse se multiplient et la consommation de cannabis, d'ecstasy et de cocaïne est en hausse. Seule la consommation de tabac reste relativement stable. La situation se présente de manière différenciée selon les substances:

    Tabac: la consommation se stabilise à un niveau élevé

    Après avoir atteint un pic en 1998, la part des fumeurs réguliers s'est stabilisée à un niveau élevé. Aujourd'hui, un quart des 15 et 16 ans fume régulièrement, soit au moins une fois par semaine. Plus d'un jeune sur six de ce groupe d'âge fume quotidiennement. Ce chiffre n'a guère évolué au cours des enquêtes successives et touche près de 20'000 jeunes. Plus de la moitié d'entre eux admettent fumer parce qu'ils ne parviennent pas à s'affranchir de la cigarette. Le risque de devenir un fumeur quotidien à l'âge adulte est pour cette catégorie de jeunes 38 fois plus élevé que pour celles et ceux qui ne fument qu'occasionnellement ou pas du tout.

    Alcool: alcopops, spiritueux et ivresses en hausse

    En 2002, la consommation hebdomadaire d'alcool a fortement augmenté en comparaison des années précédentes. Près de 40% des garçons et environ 26% des filles de 15 et 16 ans consomment de l'alcool au moins une fois par semaine. Les alcopops sont désormais très populaires auprès des filles, alors que les garçons préfèrent toujours la bière. A l'instar de la consommation de bière et d'alcopops, celle de spiritueux augmente elle aussi de manière constante. Il existe suffisamment d'éléments pour affirmer que les adolescents recourent de plus en plus aux spiritueux pour s'enivrer. Au fil des différentes vagues de l'enquête, le nombre de cas d'ivresses déclarés a fortement augmenté chez les adolescents. Près de 60'000 élèves de 11 à 16 ans se sont légèrement ou fortement enivrés au moins deux fois au cours de leur existence; un nombre préoccupant en comparaison de la totalité des jeunes de ces catégories d'âge (417'000), dans la mesure où il correspond à des comportements à risques qui peuvent conduire à des accidents et à des situations de violence et de délinquance.

    Cannabis: le groupe de celles et ceux qui fument fréquemment en nette hausse

    La consommation de haschisch et de marijuana est nettement supérieure à celle de toute autre drogue illégale. Lors de la dernière enquête, près de 50% des garçons et 40% des filles de 15 et 16 ans ont admis avoir essayé du cannabis au moins une fois dans leur vie. Depuis 1986, ces chiffres ont augmenté de manière quasi constante. Avec 6,5% d'augmentation entre 1998 et 2002, le groupe de ceux qui en ont fumé plusieurs fois au cours des 12 derniers mois est en nette hausse. Plus de 11'000 jeunes de 15 et 16 ans ont consommé du cannabis 40 fois ou davantage au cours de l'année qui a précédé l'enquête de l'ISPA. Ces fréquences de consommation sont préoccupantes, surtout lorsque le cannabis est fumé pour surmonter ou fuir des problèmes.

    Ecstasy et cocaïne: consommation en hausse

    La consommation d'ecstasy par les 15 et 16 ans a nettement augmenté en 2002 par rapport à 1994, passant de 1,8% en 1994, à 3,3% en 2002. La consommation de cocaïne a elle aussi augmenté en 2002 dans ce groupe d'âge, avec des taux de 3,4% chez les garçons et de 1,7% chez les filles. Près de 4,7% des jeunes ont déjà essayé des champignons hallucinogènes. Le développement des tendances de consommation des substances illégales telles l'ecstasy, la cocaïne, l'héroïne ou le LSD est toutefois difficile à estimer au plan statistique, dans la mesure où le nombre peu élevé des cas recensés exige la plus grande prudence en termes d'interprétation.

    Renforcer la prévention

    Pour l'ISPA, la hausse de consommation de drogues par les jeunes nécessite clairement un renforcement de la prévention. Les mesures à prendre au niveau individuel, comme par exemple l'information et le dialogue, doivent être encore mieux couplées avec des mesures globales, telles que la protection de la jeunesse, des règles de comportement claires et des restrictions en termes de publicité et d'accès aux substances. Les programmes d'aide aux groupes de jeunes en situation de risques présentent à cet égard une importance particulière.

    Pour répondre au désarroi des parents et des enseignants face à l'accroissement de la consommation de cannabis chez les jeunes, l'ISPA publie la brochure "S'informer sur le cannabis", qui répond aux principales questions actuelles liées à cette substance et à sa consommation.

ots Originaltext: SFA/ISPA
Internet: www.newsaktuell.ch

Contact:
Secrétariat Prévention et information
Tel.         +41/21/321'29'85
Fax          +41/21/321'29'40
mailto:    dayer@sfa-ispa.ch
Internet: http://www.sfa-ispa.ch



Plus de communiques: Sucht Schweiz / Addiction Suisse / Dipendenze Svizzera

Ces informations peuvent également vous intéresser: