Sucht Schweiz / Addiction Suisse / Dipendenze Svizzera

Les causes de mortalité dans le monde: la faim et le sida chez les pauvres, le tabac et l'alcool chez les riches

    Lausanne (ots) - (ISPA). Le Rapport sur la Santé dans le Monde 2002, récemment publié par l'Organisation mondiale de la santé (OMS), à Genève, est très clair: le tabac et l'alcool comptent parmi les principales causes de morbidité et de mortalité à l'échelle du globe. Les différences sont néanmoins flagrantes entre les régions plus ou moins développées de la planète. Dans les pays riches, le tabac et l'alcool comptent parmi les principaux facteurs de mortalité. Ce rapport conforte l'Institut suisse de prévention de l'alcoolisme et autres toxicomanies (ISPA), à Lausanne - par ailleurs Centre collaborateur de l'OMS en Suisse -, dans son travail de prévention des problèmes liés à l'alcool.

    L'Organisation mondiale de la santé (OMS), sise à Genève, examine périodiquement les causes de la charge de morbidité dans la population mondiale. Le rapport, qui divise le monde en 14 régions en fonction de leur niveau de développement économique, se fonde sur des facteurs de risque et l'évolution de la morbidité dans chacune de ces régions. La partie consacrée au rôle de l'alcool a été élaborée par un groupe de travail suisse en collaboration avec l'ISPA. L'observation des maladies à l'échelle du globe met au jour des disparités considérables entre populations riches et populations pauvres. Au niveau mondial, les facteurs de morbidité et de mortalité majeurs sont la famine, la sous-alimentation de la mère et de l'enfant, les pratiques sexuelles à risque (en tant que cause du sida), suivis de l'hypertension, du tabagisme et de l'alcool.

    Le lourd tribut du tabac et de l'alcool La situation est tout autre dans les pays les plus développés du monde occidental, où la malnutrition et les maladies infectieuses ne jouent plus un rôle prépondérant dans la perte d'années de vie en bonne santé, principal paramètre de mesure de l'OMS pour la morbidité mondiale. Au contraire, ce sont les conséquences de la consommation de tabac et d'alcool qui pèsent le plus lourd dans la balance. Dans le monde développé, 12,2% de la totalité des années de vie en bonne santé perdues sont imputables au tabagisme et 9,2% à la consommation d'alcool, chiffres qui placent ces "drogues du quotidien" respectivement au premier et au troisième rang des principaux facteurs de risque, qui sont au nombre de dix. Au sein des populations riches, les corollaires du sous-développement économique (pauvreté, sous-alimentation) et les maladies infectieuses ont fait place à un style de vie malsain et aux accidents (souvent liés à la consommation d'alcool) en tant que causes majeures de décès prématuré.

    Aux yeux de l'Organisation mondiale de la santé, les résultats relatifs à la charge mondiale de morbidité constituent une base précieuse pour mettre au point des programmes de prévention spécifiques à chacune des régions observées. La lutte contre les facteurs évitables de morbidité dans le monde occidental que sont le tabac et l'alcool est d'une actualité plus brûlante que jamais, également dans la perspective de l'évolution à laquelle on peut s'attendre dans les pays en développement.

      Source: M. Ezzati et al.: Selected major risk factors and global
                  and regional burden of disease.
                  In: The Lancet, Oct. 30, 2002; http://www.thelancet.com

ots Originaltext: ISPA Lausanne
Internet: www.newsaktuell.ch

Contact:
Secrétariat Prévention et Information
Tél.          +41/21/321'29'85
Fax            +41/21/321'29'40
mailto:      dayer@sfa-ispa.ch
Internet:  http://www.sfa-ispa.ch



Plus de communiques: Sucht Schweiz / Addiction Suisse / Dipendenze Svizzera

Ces informations peuvent également vous intéresser: