Sucht Schweiz / Addiction Suisse / Dipendenze Svizzera

Prévention: le conseil du mois de l'ISPA Des joints aux biscuits au shit: attention, risques divers!

    Lausanne (ots) - L'Institut suisse de prévention de l'alcoolisme et autres toxicomanies (ISPA), à Lausanne, préconise des mesures de prévention visant à mettre en garde les consommateurs contre les risques qu'ils encourent. Pour ce qui est du chanvre, par exemple, les risques sont différents selon qu'il est inhalé ou absorbé sous forme de nourriture ou de boisson. Biscuits au shit: attention les dégâts!

    (ISPA). No'l approchant, les amateurs de chanvre seront peut-être tentés d'offrir à leur entourage "initié" des joints ou des biscuits "bien tassés". C'est à ces personnes que les messages de prévention devraient s'adresser en vue de réduire les risques inhérents à la consommation de cette drogue qui, en cas d'abus, peut être fatale. Comme c'est le cas pour l'alcool, les problèmes occasionnés par le chanvre varient en fonction du type de consommation.

    Par les poumons ou par l'estomac?

    La plupart du temps, le chanvre est fumé. Mais il peut aussi entrer dans la composition de mets ou de boissons. D'ailleurs, les livres de recettes au chanvre se multiplient, étant sous-entendu que la matière première utilisée est "inoffensive", c'est-à-dire qu'elle ne contient pas de THC. Il est cependant permis de penser que d'aucuns mettront dans leurs préparations encore plus d'herbe qu'indiqué pour en augmenter les effets. Avec quelles conséquences?

    Alors que l'inhalation de chanvre induit un risque accru de cancer des organes respiratoires, les produits cuisinés paraissent comporter moins de dangers. Le THC n'endommage certes pas directement l'estomac, mais on a constaté des cas d'hypertension et des problèmes cardiaques consécutifs à l'absorption orale de chanvre. C'est ce que révèle le récent rapport rédigé conjointement par les ministres de la santé de cinq pays sur la consommation de cannabis et ses risques (Bruxelles 2002). Inhalé, le cannabis agit aussi rapidement que ses effets se dissipent. Lorsqu'il est bu ou mangé, le chanvre déploie ses effets moins vite, mais plus longtemps. La drogue passant plus lentement dans le cerveau, il est difficile de prévoir ses conséquences sur la santé et sur le comportement. De ce fait, prendre le volant ou les commandes d'une machine après l'ingestion de cannabis peut se solder par des accidents graves.

    Il est donc recommandé aux inconditionnels de la cuisine au chanvre de faire preuve d'une grande modération et de consommer leurs créations en tenant compte des activités qu'ils exerceront ensuite. C'est là le message adressé aux amateurs de chanvre en vue de réduire les risques.

    Source:"Cannabis 2002 Report" (en anglais uniquement). Ministère belge de la santé. Bruxelles 2002, p. 55 ss

ots Originaltext: ISPA Lausanne
Internet: www.newsaktuell.ch

Contact:
Secrétariat Prévention et Information
Tél.         +41/21/321'29'76
Fax          +41/21/321'29'40
mailto:    fdelafontaine@sfa-ispa.ch
Internet: http://www.sfa-ispa.ch



Plus de communiques: Sucht Schweiz / Addiction Suisse / Dipendenze Svizzera

Ces informations peuvent également vous intéresser: