Sucht Schweiz / Addiction Suisse / Dipendenze Svizzera

Médicaments et alcool: un mélange à éviter à tout prix

    Lausanne (ots) - Pris avec de l'alcool, les médicaments risquent d'avoir des effets aussi indésirables qu'inattendus. L'Institut suisse de prévention de l'alcoolisme et autres toxicomanies (ISPA), à Lausanne, lance une mise en garde contre les dangers d'une interaction entre alcool et médicaments. Pour éviter de mauvaises surprises, ne jamais prendre des pilules avec un verre de boisson alcoolique.

    "Risques et effets secondaires: veuillez consulter votre médecin ou votre pharmacien": telle est la formule consacrée qui figure sur la notice d'emballage des médicaments. A juste titre, puisque les cachets et autres sirops sont souvent loin d'être inoffensifs. Nombreuses sont d'ailleurs les personnes conscientes que les médicaments peuvent interagir les uns avec les autres, et qu'ils peuvent également réagir à certains aliments. C'est pourquoi il est toujours indiqué de les absorber avec un verre d'eau. Le moment de la prise - avant ou après les repas - joue également un rôle, certaines substances ne devant pas être mélangées à de la nourriture. Ce qui est sûr, c'est qu'aucun remède, quel qu'il soit, ne devrait être ingéré avec de l'alcool, ce type de cocktails pouvant être explosif, comme l'indique l'Institut suisse de prévention de l'alcoolisme et autres toxicomanies (ISPA), à Lausanne.

    L'alcool décuple les effets de certains médicaments

    L'alcool, comme la plupart des médicaments, est éliminé par le foie. Si celui-ci est déjà occupé à évacuer de l'alcool, il ne peut simultanément traiter les substances médicamenteuses, lesquelles pénètrent alors dans le métabolisme. Leurs effets, de même que leurs effets secondaires, en sont décuplés et prolongés, ce qui peut donner lieu, le cas échéant, à une intoxication.

    Certains médicaments touchent les mêmes systèmes de neurotransmission que l'alcool. De ce fait, les deux substances se renforcent mutuellement, comme c'est le cas avec les somnifères, les tranquillisants, les antidépresseurs et autres produits pharmaceutiques psychoactifs. Pour éviter les effets indésirables de "dopage" des effets des médicaments provoqués par une interaction avec l'alcool, une seule devise: avec les médicaments, jamais d'alcool!

ots Originaltext: ISPA
Internet: www.newsaktuell.ch

Contact:
ISPA Lausanne
Secrétariat Prévention et information
Tél. +41/21/321'29'76



Plus de communiques: Sucht Schweiz / Addiction Suisse / Dipendenze Svizzera

Ces informations peuvent également vous intéresser: