Bundesamt für Polizei

Groupe de travail international pour la lutte contre le trafic de stupéfiants Colloque d'experts à Berne

Berne (ots) - Berne, le 12 mai 2004. La 38e rencontre du Groupe de travail Sud- Ouest pour la lutte contre le trafic de stupéfiants (Groupe de travail Sud-Ouest) s'est tenue à Berne les 11 et 12 mai. Des experts de la police, des douanes et de la protection des frontières ont adopté des mesures de contrôle et d'investigation transfrontalières et se sont prononcés sur des activités de prévention communes. Des experts suisses, allemands, français, autrichiens et liechtensteinois de la lutte contre les stupéfiants se sont réunis à l'occasion du colloque organisé par l'Office fédéral de la police. Les discussions ont porté sur les aspects pratiques de la coopération en matière de poursuite pénale et de prévention. Les mesures concrètes adoptées concernent les domaines des recherches, des enquêtes et de la circulation. Elles se déclinent notamment sous trois aspects: l'échange de concepts, la mise en place de contrôles communs afin d'intercepter les conducteurs circulant sous l'influence de la drogue, et le renforcement des activités préventives dans l'espace frontalier. Aperçu de la situation dans les pays concernés Lors du colloque a été présenté pour la première fois un aperçu de la situation sur le front de la criminalité liée à la drogue dans les pays concernés. Un tel aperçu sera désormais disponible tous les ans. Les autorités des pays avoisinant le bassin du Lac de Constance (au sens large) disposeront ainsi d'un instrument facilitant la mise en œuvre et la gestion des mesures opérationnelles transfrontalières. La coopération au sein du Groupe de travail Sud-Ouest repose sur le concept de sécurité pour le bassin du Lac de Constance, là encore au sens large, développé en mars 2003 dans le cadre dudit "Accord de Constance". Le Groupe de travail Sud-Ouest a été chargé de la mise en œuvre de ce concept. Le Groupe de travail Sud-Ouest a été institué en 1979 en vue de remédier à la détérioration de la situation en Europe en matière de stupéfiants. Il doit parvenir à intensifier l'échange d'informations et d'expériences, coordonner et faire appliquer les mesures de lutte et de prévention et promouvoir la formation et la formation continue. Le groupe de travail est dirigé par le président de l'office de la police judiciaire (Landeskriminalamt) du Bade- Wurtemberg. Office fédéral de la Police Service de presse Pour de plus amples informations: Richard Lutz, fedpol, tél. 031 / 322 41 98 (à partir de 14 h)

Ces informations peuvent également vous intéresser: