Bundesamt für Polizei

fedpol: Opération de police contre la pornographie enfantine sur Internet Huit perquisitions dans six cantons

      Berne (ots) - Berne, le 6 mai 2004. Une nouvelle opération
coordonnée de police a été lancée en Suisse dans la lutte contre la
pornographie enfantine. L'opération, menée conjointement par la
Police judiciaire fédérale (PJF) et six cantons, a eu lieu mercredi
5 mai 2004.

    Des perquisitions ont été menées aux domiciles de huit personnes, dans les cantons de Bâle-Ville, de Bâle-Campagne, de Lucerne, de Neuchâtel, de St-Gall et de Zurich. Ces personnes sont soupçonnées d'appartenir à des communautés virtuelles et de s'être procuré du matériel de pornographie enfantine, d'en avoir mis en circulation et d'en posséder.

    Les enquêtes ayant conduit à l'opération, qui visaient onze communautés pédophiles virtuelles agissant sur Internet, ont été initiées par l'Italie. Au cours de l'été 2003, les autorités d'enquêtes italiennes ont transmis à la PJF, par le biais d'Interpol, des informations indiquant l'existence de liens avec la Suisse. 26 autres pays sont concernés.

Matériel transmis par l'attaché de police

    En automne 2003, l'attaché suisse de police stationné à Rome a pu transmettre à la Suisse une grande quantité de matériel appartenant aux communautés virtuelles incriminées. L'évaluation des quelque 12 000 images transmises a révélé que la plupart d'entre elles représentaient des scènes de pornographie enfantine. Un grand nombre d'images montraient des actes d'abus sexuels commis contre des enfants.

    En décembre 2003, fedpol a organisé une séance de coordination au cours de laquelle il a été décidé, de concert avec les cantons concernés, que les perquisitions aux domiciles des membres des communautés virtuelles soupçonnés auraient toutes lieu en même temps.

    La responsabilité en matière d'information pour les affaires cantonales est du ressort des autorités de poursuite pénale de chaque canton.

OFFICE FÉDÉRAL DE LA POLICE Service de presse

Pour plus de renseignements: Jürg Schäublin, fedpol, tél. 031 322 79 44



Plus de communiques: Bundesamt für Polizei

Ces informations peuvent également vous intéresser: