Bundesamt für Polizei

fedpol.ch: Le Centre franco-suisse de coopération policière et douanière dresse son bilan Un bilan positif pour la première année

      (ots) - Sperrfrist: 19.09.03, 11.00 Uhr

    Genève, le 19.9.03. Le Centre de coopération policière et douanière de Genève (CCPD) dresse un bilan positif de sa première année d'activité. Selon les parties concernées, le centre est devenu en peu de temps l'élément essentiel du dispositif de la coopération policière et douanière entre la Suisse et la France.

    De 300 affaires traitées en moyenne mensuelle par le CCPD en automne dernier, les statistiques sont passées aujourd'hui à 900. Le rapport d'activité, qui a été présenté vendredi dernier à Genève, relève entre autres que près de 6'000 affaires y ont été gérées durant cette année d'activité, dont deux tiers au profit des services suisses de la Confédération et des cantons. Depuis début 2003, l'identification de plus de 3'000 personnes, 20'000 véhicules, 700 numéros de téléphone, représentant plus de 40'000 interrogations de fichiers a été opérée par les collaborateurs du centre. En outre, 18 observations et deux poursuites transfrontalières ont été coordonnées ou soutenues par le CCPD. Enfin, 223 réadmissions de personnes en situation irrégulière y ont été traitées (670 depuis août 2002).

    Le CCPD a été installé sur le site aéroportuaire de Genève-Cointrin au début du mois d'août 2002. Les premiers travaux avaient débuté six mois plus tôt. Le centre emploie actuellement près de 40 collaborateurs des organes de police et de douane suisses et français qui, 24 h sur 24, s'attachent à lutter ensemble contre la criminalité transfrontalière. Ils assurent des échanges d'informations rapides et efficaces, le soutien à toutes les opérations transfrontalières conduites sur le territoire des deux Etats, ainsi que la mise en contact des autorités de justice, de police et de douane de part et d'autre de la frontière. Par ailleurs, le CCPD apporte son appui dans les processus administratifs liés aux accords de réadmission entre la Suisse et la France.

    Font partie du CCPD l'Office fédéral de la police (fedpol.ch), les polices cantonales et le Corps des gardes-frontière. Quant à la partie française, elle y a détaché des membres de la Gendarmerie nationale, des Douanes françaises, de la Sécurité publique, de la Police judiciaire et de la Police aux frontières (trois services de la Police nationale).

OFFICE FÉDÉRAL DE LA POLICE Service de presse

Pour de plus amples informations: Olivier Pecorini, Tel. 079 459 73 78



Plus de communiques: Bundesamt für Polizei

Ces informations peuvent également vous intéresser: