Bundesamt für Polizei

BAP: Opération de police menée au niveau national dans la lutte contre la pornographie enfantine

Berne (ots) - Berne, le 24 septembre 2002. En Suisse, une opération de police de grande envergure a été lancée contre la pornographie enfantine sur Internet. L'Office fédéral de la police coordonne cette action, à laquelle participe la grande majorité des cantons. L'opération vise près de 1300 personnes, suspectées d'avoir effectué des paiements au moyen de cartes de crédit pour avoir eu accès à du matériel de pornographie enfantine. Informations en provenance des Etats-Unis Ladite opération a été initiée par des enquêtes menées durant plusieurs années aux Etats-Unis sur une entreprise qui, sur la base des preuves réunies, a mis à disposition près de 300 sites Internet liés à la pornographie enfantine. Les évaluations des autorités américaines ont conduit à des indices dans de nombreux pays, dont la Suisse. Les premières informations ont été transmises par Interpol à l'Office fédéral de la police en août 2001. Après des enquêtes préalables et des évaluations approfondies, ainsi que la collecte de preuves, ces informations ont été transmises, en juillet 2002, aux cantons concernés qui ont ouvert les enquêtes nécessaires. Coordination Vu l'importance, les connexions internationales et le nombre particulièrement élevé de suspects, l'Office fédéral de la police a pris en charge la coordination de l'opération. Depuis le 1er avril 2002, la recherche, l'acquisition et la possession de pornographie dure, dont fait également partie la pornographie enfantine, sont passibles d'une peine. Pour ce type de délits, les compétences d'investigation appartiennent aux cantons. L'opération n'est pas encore close et, dans l'intérêt des enquêtes en cours, aucune autre information ne peut être donnée sur le déroulement des procédures dans les cantons. Informations aux médias: Une fois l'opération terminée, l'Office fédéral de la police, en collaboration avec les cantons, donnera de plus amples informations lors d'une conférence de presse. OFFICE FÉDÉRAL DE LA POLICE Service d'information

Ces informations peuvent également vous intéresser: