AVDEP Association Vaudoise des Ecoles Privées

L'école privée vaudoise dit "NON" à la nouvelle constitution!

    Lausanne (ots) - Le Comité de l'Association vaudoise des Ecoles privées (AVDEP)  réuni cette semaine en séance ordinaire, prend une position ferme contre la nouvelle Constitution Vaudoise, jugée arrogante et rétrograde.

    En effet, la soi-disant "nouvelle" constitution:

    - Ne reconnaît pas à l'enseignement privé un véritable statut de
        partenaire et d'acteur social. Elle fait fi des multiples
        innovations, expériences et méthodes pédagogiques offertes par
        le privé et souvent copiées par le public (devoirs surveillés,
        cantines et transports scolaires, journée continue, bilinguisme,
        etc.)

    - Néglige l'évolution des mentalités et des sensibilités,
        valorisant un système étatique rigide, figé dans ses principes
        et ses traditions, qui refuse de tirer parti d'expériences
        récentes conduites dans les pays ou les cantons voisins.

    - Ignore le rôle et le prestige considérables - en termes d'image
        et de retombées économiques (près de 450 Mio par an) - de
        l'Ecole privée, qui représente aujourd'hui quelque 10'000 élèves
        et étudiants de tous âges, nationalités et milieux  
        socio-économiques dans notre canton.

    - Refuse le principe du "chèque-éducation", qui ouvrirait l'accès
        du privé au plus grand nombre, confirmant ainsi le processus de
        démocratisation amorcé l'an dernier par l'AVDEP grâce à une
        action de bourses d'études de plus de 2.3 millions de francs!

    - Vous impose - à vous les parents - un modèle et un système
        uniformes d'enseignement, sans tenir compte de la diversité des
        besoins, cultures et opinions et au mépris d'une véritable
        égalité des chances. Cela à un coût disproportionné par rapport
        à d'autres secteurs d'activité.

    Déplorant que des questions aussi fondamentales aient été occultées, que nombre d'autres sujets restent pour le moins opaques, le Comité AVDEP vote "non" à la Constitution et demande qu'un véritable débat s'engage, dans une perspective de flexibilité et de mobilité professionnelle.

    Pour ces motifs et convaincu que la diversité de l'offre éducative est un atout majeur pour l'avenir de nos enfants, le Comité de l'Association Vaudoise des Ecoles Privées demande:

    - La liberté, pour les parents, de choisir le modèle et le système
        d'éducation qui répondent à leurs besoins et qu'ils jugent
        adaptés pour leur(s) enfant(s)

    - L'introduction d'un "chèque-éducation" qui favorise cette
        liberté de choix et permette l'accès au privé sans
        discrimination d'aucune sorte

    - Un véritable partenariat - différent de la pseudo
        complémentarité actuelle - qui repose sur des principes
        pédagogiques spécifiques (charte) et un contrôle de qualité par
        une instance objective et impartiale

    La Constitution ne veut pas reconnaître l'Ecole Privée Vaudoise dans sa diversité et sa légitimité. Elle vous refuse, à vous parents, le libre-choix de l'éducation que vous souhaitez donner à vos enfants. Il nous appartient à tous, parents, enseignants, pédagogues, élèves, citoyens de dire non à la rigidité, non au monopole, non à la démagogie.

Rendez-vous le 22 septembre prochain...

ots Originaltext: Association vaudoise des Ecoles privées (AVDEP)
Internet: www.newsaktuell.ch

Contact:
Association vaudoise des écoles privées (AVDEP)
avenue d’Ouchy 60
1006 Lausanne
Tél.      +41/21/617'72'55
Fax        +41/21/617'72'28
mailto: avdep@bluewin.ch

ou à son président
Monsieur Alain Boss
Mobile +41/79/511'41'60



Plus de communiques: AVDEP Association Vaudoise des Ecoles Privées

Ces informations peuvent également vous intéresser: