Bundesamt für Gesundheit

Acrylamide : évaluation de l'Office fédéral de la santé publique

(ots) - En avril 2002, la présence dans les denrées alimentaires d’un agent potentiellement cancérogène, l’acrylamide, a été signalée pour la première fois. On a beaucoup spéculé sur les risques d’un taux élevé de cancers dû à l’ingestion d’acrylamide. Des articles parus dans la presse ont affirmé notamment que l’acrylamide serait à l’origine de près de mille cancers par an en Suisse. En l’état, les données observées en cancérologie humaine ne permettent pas de déterminer ce risque avec exactitude. Veuillez trouver des informations sur l`état actuel des connaissances et l’évaluation des risques de l’Office fédéral de la santé publique sous: http://www.bag.admin.ch/verbrau/lebensmi/Acrylamid/f/index.htm .

Ces informations peuvent également vous intéresser: