Lungenliga Schweiz / Ligue pulmonaire Suisse / Lega polmonare svizzera

BPCO: tousser dans la salle de bains est tout sauf anodin

Berne (ots) - Tousser dans la salle de bains est tout sauf anodin : en Suisse, près de 400 000 personnes souffrent de bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO). La toux matinale en est l'un des premiers symptômes, ce que la Ligue pulmonaire a illustré en installant dans la gare du Flon à Lausanne une salle de bains reconstituée avec une personne toussant de façon sonore. Un diagnostic précoce est crucial, la Ligue pulmonaire propose donc en novembre des mesures gratuites de la fonction pulmonaire.

Une toux sonore, une personne courbée sur son lavabo, voilà ce qu'ont découvert les usagers de la gare du Flon à Lausanne ce matin. Derrière cette mise en scène insolite, un message de prévention : la BPCO (bronchopneumopathie chronique obstructive) commence de façon apparemment bénigne par de la toux matinale et des expectorations. Comme près de 90% des personnes affectées fument ou ont fumé, ces symptômes sont souvent considérés au début comme banals et ne font pas l'objet d'une investigation médicale. Or la BPCO détruit le tissu pulmonaire de manière irréversible. Les conséquences à long terme sont une dyspnée sévère et une forte limitation de la mobilité. Non traitée, la maladie entraîne la mort. A terme, les patients atteints de BPCO nécessitent généralement un apport d'oxygène.

Mesures gratuites de la fonction pulmonaire

Un diagnostic et un traitement précoces permettent d'éviter les graves conséquences de la maladie. Aussi la Ligue pulmonaire propose-t-elle en novembre des mesures gratuites de la fonction pulmonaire. Ce test de 10 minutes est judicieux pour toutes les personnes qui présentent des troubles respiratoires. Il est particulièrement recommandé aux personnes de plus de 45 ans qui fument ou ont fumé pendant des années. Lieux et dates: www.liguepulmonaire.ch/bpco .

Une meilleure qualité de vie grâce à l'arrêt du tabagisme, à l'exercice physique et à la vaccination contre la grippe

La BPCO est incurable mais l'évolution de la maladie peut être freinée. Pour les fumeuses et les fumeurs, la première mesure après un diagnostic de BPCO est d'arrêter de fumer. Des conseils professionnels sur l'arrêt du tabagisme facilitent l'abandon du tabac. Pour atténuer les symptômes de la maladie et améliorer la qualité de vie, l'exercice physique régulier est important. Il renforce les muscles, améliore la condition physique et facilite la respiration. En outre, en cas de BPCO, les médecins recommandent la vaccination annuelle contre la grippe, ce qui permet d'éviter une maladie avec des complications.

Pour de plus amples informations:

- Informations sur la BPCO et le test de risque en ligne: 
www.liguepulmonaire.ch/bpco 

- Offres pour l'arrêt du tabagisme: 
http://www.liguepulmonaire.ch/arreter-de-fumer 

- Matériel iconographique peut être téléchargé sur 
www.liguepulmonaire.ch/medias 

Vivre, c'est respirer

La Ligue pulmonaire conseille et prend en charge les personnes souffrant de maladies pulmonaires et d'insuffisance respiratoire. Elle les aide ainsi à vivre le plus possible sans douleurs et de façon indépendante et à bénéficier d'une meilleure qualité de vie. Intégrée dans un excellent réseau de professionnels, la Ligue pulmonaire répond aux demandes de ses patientes et de ses patients et les encourage à s'entraider. En étant active dans la prévention et en s'engageant pour un air plus pur, la Ligue pulmonaire agit pour qu'il y ait toujours moins de personnes atteintes de maladies pulmonaires et des voies respiratoires.

Contact médias:

Ligue pulmonaire suisse
Grégoire Vittoz, porte-parole
Tél. 021 623 38 85 / 076 822 19 18
gregoire.vittoz@lpvd.ch


Ces informations peuvent également vous intéresser: