Lungenliga Schweiz / Ligue pulmonaire Suisse / Lega polmonare svizzera

Nouveau fonds de la recherche de la Ligue pulmonaire: Un vent de fraîcheur pour la recherche pulmonaire suisse

Berne (ots) - Le nouveau fonds de la recherche de la Ligue pulmonaire soutient des projets de recherche prometteurs dans le domaine de l'air et des poumons avec au moins CHF 240'000.- par année. Par son engagement pour l'encouragement de la recherche, la Ligue pulmonaire veut à l'avenir soutenir encore davantage les personnes souffrant de maladies pulmonaires et des voies respiratoires.

Les progrès de la recherche peuvent permettre aux personnes souffrant de maladies pulmonaires et des voies respiratoires d'améliorer leur qualité de vie ou d'augmenter leur espérance de vie. C'est pourquoi la Ligue pulmonaire soutient désormais systématiquement des projets de recherche remarquables dans les domaines de l'air et des poumons. En 2013, elle mettra pour la première fois une somme de CHF 240'000.- à la disposition de la recherche; le montant annuel sera augmenté par paliers successifs.

Seront encouragés non seulement des projets de recherche classiques sur les maladies pulmonaires et des voies respiratoires. Des projets de recherche remarquables dans des domaines tels que la politique de santé et l'économie de la santé, l'épidémiologie, la pollution de l'air et la qualité de l'air, ainsi que la prévention, peuvent aussi être soumis dans la mesure où ils ont un rapport avec les maladies pulmonaires. La commission de recherche dirigée par Prof. Dr. med. Thomas Geiser (Hôpital universitaire de Berne) garantit la qualité scientifique des projets. Les demandes de subsides peuvent être déposées jusqu'au 17 juin 2013. La décision interviendra quatre à cinq mois plus tard.

«Ils n'attendaient que ça» Prof. Dr. Thomas Geiser est convaincu que de nombreux projets novateurs seront soumis. «Il existe dans ce domaine une forte demande de promotion de la recherche. Je connais des chercheuses et chercheurs qui n'attendent que de pouvoir présenter leurs projets. Je peux m'imaginer qu'il ne sera pas facile de faire notre choix.» Raison pour laquelle Prof. Geiser se réjouit de la continuité que garantit le fonds de la Ligue pulmonaire. «Investir dans la recherche est un projet à long terme dont les résultats sont durables. Je suis convaincu que la Ligue pulmonaire pourra ainsi améliorer les perspectives des personnes souffrant de maladies pulmonaires et des voies respiratoires - que ce soit par des progrès dans la prévention, le dépistage précoce, le traitement et la thérapie ou pour leur qualité de vie.»

Pour d'autres informations et pour les candidatures (exclusivement en anglais): www.lung.ch/research

Vivre c'est respirer

La Ligue pulmonaire conseille et prend en charge les personnes souffrant de maladies pulmonaires et d'insuffisance respiratoire afin qu'elles puissent vivre le plus possible sans douleurs en toute indépendance et bénéficient d'une meilleure qualité de vie. Dans toute la Suisse, les 23 Ligues cantonales sont autant de lieux d'accueil importants pour des maladies comme l'asthme, l'apnée du sommeil, la bronchite chronique, la BPCO et la tuberculose. La Ligue pulmonaire s'engage aussi pour un air meilleur, à l'intérieur comme à l'extérieur. www.liguepulmonaire.ch

Contact:

Secrétariat du Fonds de la recherche
Monsieur Cornelis Kooijman
Tél.: +41/31/378'20'38
E-Mail: c.kooijman@lung.ch


Ces informations peuvent également vous intéresser: