Lungenliga Schweiz / Ligue pulmonaire Suisse / Lega polmonare svizzera

L'enquête le démontre: L'information de la Ligue pulmonaire permet une amélioration en cas d'asthme

Journée mondiale de l'asthme: asthme et bonne qualité de vie

    Berne (ots)- Une enquête a révélé que la plupart des médecins et des patients souffrant d'asthme estiment que les informations et les prestations de services de la Ligue pulmonaire Suisse sont précieuses. Un problème doit encore être résolu. En effet, 28 pour cent des asthmatiques interrogés avouent ne pas parvenir à cesser de fumer bien qu'ils le souhaitent. Le modèle valaisan présenté par le professeur J.M. Tschopp démontre comment, par rapport au traitement antérieur, il est possible d'économiser plus de 5000 francs par an et par patient, tout en augmentant sensiblement la qualité de vie du patient, grâce à un traitement de l'asthme en réseau de santé.

    La conférence d'aujourd'hui, consacrée à la journée mondiale de l'asthme, s'est particulièrement penchée sur les résultats de l'enquête effectuée par la Ligue pulmonaire auprès de médecins traitant et de patients asthmatiques. Elle s'est également intéressée au modèle valaisan qui optimise l'encadrement des patients et améliore du même coup leur qualité de vie tout en permettant de réaliser d'importantes économies sur le coût du traitement médical. Au symposium de spécialistes, sous l'égide du docteur W. Karrer, les médecins et les pharmaciens ont été informés des découvertes scientifiques les plus récentes. Enfin, les résultats de l'enquête effectuée auprès de médecins traitants et des patients souffrant d'asthme démontrent à l'évidence que, grâce aux efforts déployés par tous les participants au cours de ces dernières années, la qualité de vie des patients asthmatiques a été améliorée ou qu'ils ont pu maintenir leur bonne qualité de vie (illustration 1).

    Selon cette enquête, une grande partie des patients, soit près de 67 pour cent, ont atteint une qualité de vie pratiquement normale ou tout au plus très légèrement restreinte. La comparaison avec l'appréciation des médecins traitants révèle que le traitement actuel de l'asthme permet d'atteindre un objectif élevé. En effet, 90 pour cent des médecins interrogés indiquent que la majorité de leurs patients bénéficient d'une qualité de vie pratiquement normale ou seulement très légèrement diminuée (pour le détail des résultats, voir l'annexe intitulée "Enquête").

    Le traitement des asthmatiques a été amélioré

    Pour 70 pour cent de tous les patients et 80 pour cent des médecins traitants, le traitement de l'asthme s'est amélioré depuis 1999 (illust. 2). Des méthodes thérapeutiques simplifiées et des médicaments plus efficaces ont permis une augmentation de la compliance et des traitements couronnés de succès. Grâce à un travail accru de vulgarisation auprès des patients, il a en outre été possible de motiver sensiblement plus de patients à entreprendre une thérapie que l'on qualifie aujourd'hui de traitement de base et de leur garantir, de ce fait, une qualité de vie pratiquement normale. La plupart des patients indiquent suivre un traitement sous forme d'inhalations ou un traitement médicamenteux de base. Seuls quelques rares patients doivent recourir à des comprimés en cas de crises d'asthme.

    L'arrêt total du tabagisme... voilà ce qui doit être encouragé davantage

    Ce qui est tout à fait étonnant, c'est que 28 pour cents des personnes souffrant d'asthme n'aient pas encore réussi à cesser de fumer bien qu'elles aient entrepris diverses tentatives dans ce but (illust. 3). Ainsi que le confirme Madame A. Burkhalter, responsable du programme d'arrêt du tabagisme de la Ligue pulmonaire Suisse, un renforcement des mesures a été entrepris pour promouvoir l'arrêt total du tabagisme. Un tout nouveau programme de formation destiné au corps médical a été mis sur pied. Les moyens d'intervention active élaborés au sein  de ce concept permettent aux personnes décidées à mettre fin à leur tabagisme d'être conseillées et soutenues de manière plus efficace et plus ciblée.

    Conseils et encadrement professionnels

    Depuis la fin des années nonante, la Ligue pulmonaire complète l'action des médecins traitants dans la prévention, le traitement et l'encadrement des patients asthmatiques.

    La Ligue pulmonaire met surtout l'accent sur deux facteurs
principaux:    
    - éviter les facteurs à l'origine de l'asthme (mesures  
        préventives) et      
    - entreprendre un traitement pour contrôler l'inflammation.

    Grâce aux objectifs spécifiques liés à l'amélioration de la qualité de vie des personnes asthmatiques et à la prévention des crises d'asthme, la Ligue pulmonaire Suisse, avec le précieux concours des médecins traitants, soutient ces personnes dans les domaines suivants:

    - L'information: la Ligue pulmonaire effectue un travail de vulgarisation permettant aux personnes concernées de mieux comprendre leur maladie et d'améliorer leur qualité de vie malgré leur pathologie.

    - La motivation: comme pour toute maladie chronique, nombre de patients ont besoin de soutien, de motivation et d'une aide active face à leurs problèmes sociaux. La Ligue pulmonaire s'engage à ce que les personnes souffrant d'asthme puissent jouir d'une qualité de vie optimale et qu'elles puissent autant que possible éviter les crises d'asthme ou les situations d'urgence.

    - L'enseignement: La Ligue pulmonaire montre comment la plupart des patients souffrant d'asthme peuvent atteindre des performances normales dans leur vie quotidienne. A cet effet, elle propose dans plusieurs cantons des programmes de formation pour l'application adéquate des mesures ordonnées par le corps médical. En outre, elle organise des cours pour toutes les personnes ayant l'intention de cesser de fumer et leur propose de l'aide pour arrêter radicalement leur tabagisme.

    - L'entraînement: La Ligue pulmonaire  organise des cours et des manifestations destinés à la détente et à l'entraînement physique des voies respiratoires (par exemple, cours de respiration, de natation, walking, réhabilitation pulmonaire, etc.)

    Bon nombre de prestations de services sont proposées, et activement utilisées par les personnes concernées. La qualité de ces prestations est généralement perçue comme très positive et, selon une majorité des patients, elle s'est améliorée au cours de ces dernières années (voir annexe "Enquête ").

    Nouveaux acquis

    A l'occasion de la Journée mondiale de l'asthme et du thème "l'asthme et une bonne qualité de vie" de la Ligue pulmonaire Suisse, des experts ont fait part des plus récentes découvertes scientifiques, puis ont animé la discussion.

    Ainsi, le professeur J.M. Tschopp, médecin, a révélé comment le modèle valaisan a permis d'améliorer sensiblement la qualité de vie des patients et, du même coup, de réduire les frais liés à la maladie (voir tableaux 1 et 2) au moyen d'un traitement optimisé et moins coûteux. Ce succès thérapeutique a été réalisé, grâce à une étroite et active collaboration entre des médecins et la Ligue pulmonaire au sein d'un partenariat sous forme de réseau de santé. La publication globale se trouve en ligne sous http://www.smw.ch/pdf200x/2002/07/smw-09948.pdf

    Tableau 1: Qualité de vie avant et 12 mois après l'intervention
thérapeutique
                                         Avant                        Après
Qualité de vie                  4.5±0.9                    5.2±1.1
Activité                            4.5±0.9                    5.0±1.1
Symptômes                          4.1±1.2                    5.3±1.3
Humeur                                4.8±1.2                    5.6±1.2
Entourage                          4.6±1.4                    5.0±1.5

    Tableau 2: Economie de frais de santé publique évaluée (sur 66 patients)

Coûts indirects 526 journées de travail perdues x 385.-= 202'510.-
Coûts directs 164 journées d'hospitalisation x 800.-=CHF 131'200.-
Total                                                                            CHF 333'710.-
Economie de coûts par patients                                    CHF    5'056.-

    Vous pouvez trouver des imagtes et des échos au sujet de l'exposition interactive, ouverte à tous, sur le thème "Asthme et bonne qualité de vie" et des contrôles de la fonction pulmonaire des visiteurs de l'exposition sous www.lungenliga.ch

ots Originaltext: Ligue pulmonaire Suisse
Internet: www.newsaktuell.ch

Contact:
Werner Vogel
Chef du Marketing et des relations publiques
Ligue pulmonaire Suisse
Tél.      +41/31/378'20'54
Fax:      +41/31/378'20'51
Mobile: +41/78/806'50'99
Mailto: w.vogel@ lung.ch



Plus de communiques: Lungenliga Schweiz / Ligue pulmonaire Suisse / Lega polmonare svizzera

Ces informations peuvent également vous intéresser: