Lungenliga Schweiz / Ligue pulmonaire Suisse / Lega polmonare svizzera

Embargo: 17 mars 2001 - L'ASPEA devient adulte

Les maladies respiratoires chez les enfants:

L'Association Suisse des parents d'enfants asthmatiques et allergiques, l'ASPEA, devient "adulte"

    Berne (ots) - Depuis des années, des mères et pères font part à d'autres parents de leurs expériences avec des enfants souffrant de maladies respiratoires et facilitent ainsi la vie quotidienne de nombreuses familles. Maintenant, leur association fête ses 18 ans d'existence et sa "maturité". En raison de la recrudescence que connaissent les maladies pulmonaires, l'association reconnue d'utilité publique a plus à faire qu'auparavant.

    Chez les nourrissons, les tout-petits et les enfants plus âgés, les maladies respiratoires moyennement graves ou graves peuvent bien bouleverser la vie familiale : le sommeil interrompu et l'anxiété peuvent être synonymes de beaucoup de stress et parfois provoquer la mauvaise humeur, le sentiment de désespoir, de frustration ou même l'agressivité. Il y a dix-huit ans, des mères et pères touchés avaient déjà vu la nécessité de transmettre des informations accumulées par l'expérience à d'autres parents. C'est ainsi que l'Association Suisse des parents d'enfants asthmatiques et allergiques, l'ASPEA, est née.

    Optimiser le comportement vis-à-vis de la maladie Ce ne sont pas seulement les diagnostics corrects établis par les médecins qui contribuent à la bonne santé des petits et à la qualité de vie des familles. Ce qui, avant tout, est de haute importance, c'est également la manière dont toute personne touchée se comporte envers les maladies respiratoires comme l'asthme allergique et la bronchite chronique. Dans cette situation, les parents ne doivent pas être laissés seuls et partir de zéro, mais ils doivent avoir la possibilité de profiter des expériences précieuses faites par d'autres parents. C'est ce que l'ASPEA s'est donnée pour tâche. Lors de cours, de séminaires et au moyen de livres d'enfants et de brochures, elle informe non seulement les parents, mais encore les enfants atteints.

    Communiquer ses expériences personnelles

    Les informations que l'ASPEA met à la disposition des parents aident ces derniers à mieux estimer les mouvements respiratoires et la toux de leurs enfants, à prendre de bonnes mesures et à déterminer le moment où des examens médicaux devront être effectués. Chose importante : ce n'est pas une personne quelconque qui fait part de ses expériences dans la vie avec les enfants souffrant de maladies respiratoires, mais des mères et pères qui ont personnellement pris soin ou prennent toujours soin d'enfants souffrant de maladies respiratoires moyennement graves ou graves. Leurs expériences sont constamment complétées par les découvertes médicales les plus récentes. A cet effet, cette organisation d'entraide travaille en étroite collaboration avec des médecins spécialistes des deux sexes, en particulier avec des médecins spécialistes des maladies pulmonaires des enfants ainsi que qu'avec le Groupe de Travail Suisse de Pneumologie Pédiatrique (GSPP), et les Pédiatres-Allergologues (PIA).

  Maladie aiguë ou chronique ?

    Le fait que les nourrissons et les enfants en bas âge aient, plusieurs fois au cours de l'hiver, des accès de toux et qu'ils doivent souvent lutter contre le rhume est tout à fait normal. Les virus grippaux habituels, et même la salivation pendant la période où l'enfant fait ses dents ou le renvoi de lait peuvent provoquer chez les tout-petits des toux persistantes. Sans information de professionnels, on peut difficilement faire la distinction entre les maladies aiguës et temporaires, les maladies chroniques et périodiques comme la bronchite ou l'asthme allergique. Le fait est que les médecins de famille et les médecins spécialistes diagnostiquent, année après année, une augmentation du nombre de maladies respiratoires chez les nourrissons et les enfants.

    Confiance en soi des tout-petits

    Comment des parents incitent-ils un enfant de quatre ans souffrant d'asthme allergique à inhaler, jour après jour et année après année, des médicaments pendant dix minutes ? Comment évitent-ils à l'enfant de perdre toute confiance en lui face à un camarade de jeu en bonne santé, lorsque qu'il ne peut, à tout moment, participer à tous les jeux ? L'ASPEA a, en vue de cela, créé trois cours de formation spéciaux et adaptés à l'âge des enfants malades. C'est d'une manière pleine d'imagination que les petits, à partir de quatre ans, apprennent comment s'aider eux-mêmes (voir cadre). Le comportement ludique envers leur maladie et les mesures médicales nécessaires, symbolisés par exemple par des animaux doux, permettent aux petits malades de mieux accepter l'application conséquente des thérapies. En outre, les cours en compagnie d'autres enfants donnent de l'assurance aux petits lorsque ces derniers voient qu'ils ne sont pas les seuls à être victimes de telles maladies. Et, chez les enfants souffrant de maladies chroniques, une confiance en soi intacte joue un rôle très important : par exemple pour établir de nouveau le contact au sein du groupe de jeu, au jardin d'enfants ou à l'école où ils doivent souvent manquer pour cause de maladie.

    Congrès annuel au casino de Berne avec des programmes pour enfants et parents

    Du 15 au 17 mars 2001 aura lieu, au casino de Berne, le 23e congrès annuel de la Société de Pneumologie Pédiatrique. Outre les réunions à caractère scientifique, des programmes pour parents et enfants se dérouleront le samedi 17 mars à l'occasion du 18e anniversaire de l'Association Suisse des parents d'enfants asthmatiques et allergiques, l'ASPEA (pour un programme détaillé, consulter http://www.seaak.ch).

    L'ASPEA fournit de plus amples renseignements par: tél. +41 31 378 20 10, fax +41 31 378 20 11, e-mail: seaak@swissonline.ch.

    Trois cours de formation pour les tout-petits malades

    Grâce aux trois cours de formation pour les enfants malades de l'Association Suisse des parents d'enfants asthmatiques et allergiques, l'ASPEA, les petits apprennent à mieux s'accommoder de leurs maladies. Une histoire en images avec le mille-pattes Mimile leur montre l'attitude à adopter face à l'eczéma, les "Quatre Amis" symbolisent, en tant qu'animaux mignons et aides gentils, les médicaments les plus importants contre l'asthme et un clown aide les enfants à éviter des allergies au moyen de la valise de prévention.

    L'Association Suisse des parents d'enfants asthmatiques et allergiques, l'ASPEA, devient adulte

    Madame Edith Müller, mère d'un enfant asthmatique, a, en collaboration avec 25 autres parents touchés, fondé au mois de février 1983 l'Association Suisse des parents d'enfants asthmatiques et allergiques, l'ASPEA. 1700 familles sont aujourd'hui membres de l'ASPEA et annuellement, ce sont 200 nouvelles familles qui viennent grossir les rangs de l'association.

ots Originaltext: Ligue pulmonaire Suisse
Internet: www.newsaktuell.ch

Contact:
ASPEA, tél. +41 31 378 20 10, fax +41 31 378 20 11,
e-mail: seaak@swissonline.ch
[ 010 ]



Plus de communiques: Lungenliga Schweiz / Ligue pulmonaire Suisse / Lega polmonare svizzera

Ces informations peuvent également vous intéresser: