BSI SA

Groupe BSI (Generali) - Résultats financiers 2011

Stefano Coduri, CEO de BSI SA. / Texte complémentaire par ots et sur www.presseportal.ch. L'utilisation de cette image est pour des buts redactionnels gratuite. Publication sous indication de source: "obs/BSI SA".

Lugano (ots) - Important afflux net de capitaux de CHF 6,7 milliards (+8,8%). Actifs sous gestion de CHF 77,7 milliards

- Important afflux net de capitaux de CHF 6,7 milliards (+8,8%). Les actifs sous gestion atteignent CHF 77,7 milliards, en hausse de 1,9% malgré l'appréciation du franc suisse et l'évolution des marchés financiers, qui reste négative.

- La dévelopment sur les marchés à fort taux de croissance se poursuit avec succès: Asie, Amérique latine, Europe de l'Est, Russie et Moyen-Orient.

- Croissance de la clientèle suisse grâce au développement de nouveaux canaux et segments.

- Achèvement réussi de la migration du groupe BSI sur la nouvelle plateforme informatique.

- Les coûts liés aux investissements effectués pour soutenir le développement international, associés au franc fort, à un contexte économique global incertain et à des taux d'intérêt bas, influencent les résultats du Groupe BSI: bénéfice brut consolidé de CHF 165,6 millions (contre CHF 203,8 millions en 2010), bénéfice net consolidé de CHF 58,1 millions (contre CHF 57,1 millions en 2010).

Dans un contexte marqué par une économie mondiale toujours plus incertaine, des marchés financiers extrêmement volatils et des changements majeurs dans le domaine de la gestion de fortune, le Groupe BSI clôture l'année 2011 sur des résultats positifs et poursuit avec succès sa stratégie d'expansion internationale.

Stefano Coduri, CEO de BSI SA, a déclaré: «Malgré des conditions économiques et financières difficiles dans le monde entier, le groupe BSI a dégagé des résultats positifs en 2011. Nous connaissons gouvernons une période de grands changements. Nous avons encore investi sur les marchés à plus fort taux de croissance, en particulier en Asie qui, avec l'Amérique latine, l'Europe centrale et de l'Est ainsi que le Moyen-Orient, apporte une contribution substantielle en termes d'afflux de nouveaux capitaux, confirmant l'efficacité de nos choix stratégiques. Il n'en demeure pas moins que dans l'ensemble, toutes les zones géographiques ont contribué à l'important apport net de nouveaux capitaux. Nous sommes en train d'adapter notre modèle d'affaires ainsi que notre offre en anticipant l'évolution du contexte concurrentiel qui se dessine dans le private banking. Cet ajustement a un impact considérable sur les coûts. Nous sommes satisfaits des résultats financiers, d'autant plus compte tenu de la fermeté force du franc suisse et des investissements effectués. Grâce à une discipline rigoureuse en matière de coûts, à une gestion opérationnelle efficace et à la diversification géographique, nous pensons sommes convaincu avoir jeté des bases solides pour la croissance future de nos activités».

En 2011, l'afflux net de capitaux nouveaux (Net New Money) s'est monté à CHF 6,7 milliards, soit un taux de croissance de 8,8%. Ce résultat confirme notre excellente réputation et la confiance que les clients témoignent à l'égard de BSI, que ce soit en Suisse ou sur le plan international, ainsi que la qualité élevée des services et des produits proposés par BSI. Les actifs sous gestion (Asset under Management) se montent à CHF 77,7 milliards, en hausse de 1,9% par rapport à 2010, et ce, malgré l'appréciation du franc suisse par rapport à l'euro.

BSI a renforcé sa position sur les marchés à plus fort taux de croissance: en décembre dernier, elle a obtenu sa licence bancaire à Hong Kong. Depuis le mois de mars de cette année, elle est pleinement opérationnelle pour proposer aux clients toute la gamme de services bancaires et d'investissement. Sur les marchés traditionnels, en particulier la Suisse, le groupe a poursuivi la consolidation de sa position grâce à une stratégie multicanaux, qui a produit de bons résultats dans le domaine du private banking, des gérants externes (External Asset Manager), et grâce à la gamme de produits Genera, développée en collaboration avec Generali Suisse.

En 2011, nous avons également observé une pression généralisée sur les produits d'exploitation du Groupe, qui se sont élevés à CHF 834,1 millions, en baisse de 6,4% par rapport à 2010 sous l'effet de divers facteurs: des taux d'intérêt bas, un franc suisse fort, qui a atteint la parité avec l'euro l'été dernier, et des clients qui se montrent encore prudents sur les marchés financiers. Les opérations sur intérêts se sont élevées à CHF 217,8 millions, en hausse de 7,1% par rapport à 2010, principalement en raison de l'augmentation des dépôts de la clientèle. Le produit des opérations de commissions et de prestations de services a diminué de 7%, s'inscrivant à CHF 430,4 millions; le produit des opérations de négoce, qui s'établit à CHF 139,9 millions, a lui aussi diminué (-8,1% par rapport à 2010). Ces résultats s'expliquent en particulier par la prudence des clients due à la forte instabilité des marchés. Les autres produits ordinaires ont atteint CHF 45,8 millions. Une politique de gestion rigoureuse a permis de réduire de 2,7% les charges d'exploitation, qui s'élèvent à CHF 668,6 millions (2010: CHF 687,2 millions), en dépit des investissements considérables effectués pour soutenir le développement international et achever la migration sur la nouvelle plateforme informatique. La migration, effectuée en même temps sur tous les sites du Groupe BSI dans le monde, permettra d'améliorer l'efficacité opérationnelle de la banque et d'exploiter au mieux les nouvelles technologies, afin de proposer aux clients des services et des produits d'une qualité et d'une flexibilité toujours plus grandes. Les coûts nécessaires à de tels investissements se sont répercutés sur le bénéfice brut du Groupe BSI, lequel a reculé à CHF 165,6 millions (2010: CHF 203,8 millions). En revanche, le bénéfice net a légèrement augmenté pour atteindre CHF 58,1 millions, contre CHF 57,1 millions (+1,7%) lors de l'exercice précédent.

Au 31 décembre 2011, le total du bilan du Groupe BSI s'élevait à CHF 32,1 milliards, en hausse de 63% par rapport à 2010 - une progression essentiellement attribuable à l'augmentation des liquidités gérées pour le compte des clients, encore peu enclins à investir. Les créances sur la clientèle s'inscrivent également en hausse. Elles se montent à CHF 9,4 milliards de par rapport aux CHF 7,6 milliards enregistrés en 2010, dont CHF 3,3 milliards sont des crédits hypothécaires (+8,9% par rapport à 2010). A la fin de l'exercice sous revue, le Groupe disposait de CHF 2,5 milliards de fonds propres avant répartition du bénéfice. En 2011, BSI a conjugué la croissance considérable du total du bilan avec une politique de gestion du risque rigoureuse. Au 31 décembre 2011, le coefficient de solvabilité du Groupe BSI était de 14,6%.

A propos de BSI

Fondée en 1873 à Lugano (Suisse), BSI SA est l'une des plus anciennes banques de Suisse aujourd'hui spécialisée dans la gestion de fortune privée. Depuis 1998, BSI est entièrement contrôlée par le Groupe Generali, l'une des premières compagnies d'assurance et financières du monde. BSI met un point d'honneur à tisser et à entretenir des relations personnelles durables avec ses clients et à leur offrir parallèlement une gestion globale par le biais de produits efficaces et de premier ordre. Elle est présente sur les principaux marchés financiers internationaux en Europe, en Amérique latine, au Moyen-Orient et en Asie.

www.bsibank.com

Contact:

Valeria Montesoro
Head of Media Relations
Tél.: +41/58/809'39'73
E-Mail: valeria.montesoro@bsibank.com

Luciano Crobu
Deputy Head of Media Relations
Tél.: +41/58/809'39'81
E-Mail: luciano.crobu@bsibank.com



Plus de communiques: BSI SA

Ces informations peuvent également vous intéresser: