BSI SA

Fondazione del Centenario della Banca della Svizzera Italiana: Fleur Jaeggy obtient le Prix 2011

Fondazione del Centenario della Banca della Svizzera Italiana: Fleur Jaeggy obtient le Prix 2011
Fleur Jaeggy, Prix 2011 Fondazione del Centenario BSI, (c) Basso Cannarsa / Texte complémentaire par ots et sur www.presseportal.ch. L'utilisation de cette image est pour des buts redactionnels gratuite. Publication sous indication de source: "obs/Basso Cannarsa".

Lugano (ots) - C'est le 14 septembre prochain, à 18 heures, que la Fondazione remettra le Prix 2011 à Fleur Jaeggy, en reconnaissance de son immense talent d'écrivain.

La cérémonie aura lieu à Milan, à la Fondation Corriere della Sera. Outre Fleur Jaeggy, interviendront également Marco Baggiolini, président honoraire de l'Université de la Suisse italienne et président de la Fondation, Lina Bolzoni, professeur de littérature italienne à l'Ecole normale supérieure de Pise, qui prononcera le laudatio, ainsi que l'actrice Elena Ghiaurov, interprète du récent monologue «Les années bienheureuses du châtiment», qu'elle lira parmi les oeuvres de la lauréate.

Créée en 1973, à l'occasion du centième anniversaire de la Banca della Svizzera Italiana (aujourdh'hui BSI), la Fondazione del Centenario entend contribuer, conformément aux Statuts, «à l'amélioration continue de l'entente et de la compréhension entre les peuples de Suisse et d'Italie et à l'enrichissement du patrimoine linguistique et culturel commun». Le Conseil entend actuellement renforcer l'orientation culturelle de la Fondazione, en récompensant des personnalités de renom évoluant dans le contexte italien et suisse et ayant acquis une notoriété internationale grâce à leurs travaux littéraires, musicaux, artistiques, historiques ou philosophiques.

Fleur Jaeggy est née à Zurich. Après avoir fréquenté différents collèges suisses et fait plusieurs séjours au Tessin, elle s'établit en Italie, d'abord à Rome, où elle fait la connaissance d'Ingeborg Bachmann, Thomas Bernhard ainsi que d'autres écrivains et intellectuels, puis à Milan, où elle vit depuis 1968. Elle épouse l'écrivain et éditeur Roberto Calasso et collabore avec les Editions Adelphi.

Fleur Jaeggy écrit en italien, souvent sur des thèmes et des contenus qui concernent la Suisse. Tous ses romans ont été traduits en allemand, presque une langue de référence; ses écrits ont toutefois aussi été publiés dans de nombreuses autres langues, plus de 20 au total, signe de la reconnaissance internationale dont jouissent ses oeuvres littéraires.

Fleur Jaeggy publie trois ouvrages entre 1968 et 1980, à savoir Il dito in bocca (1968), L'angelo custode (1971) et Le statue d'acqua (1980). L'année 1989 marque son premier succès majeur, avec la publication de I beati anni del castigo (Prix Bagutta en 1990 et Prix Boccaccio Europa en 1994). La paura del cielo (1994) reçoit le Prix Moravia. Proleterka reçoit les Prix Vailate Alderigo Sala et Donna Città di Roma en 2001 ainsi que le Prix Viareggio en 2002 et, en 2003, est désigné parmi les livres de l'année par le Times Literary Supplement.

Fleur Jaeggy est non seulement romancière, mais aussi traductrice et essayiste. Elle a traduit Vies imaginaires, de Marcel Schwob (1972), Les Derniers Jours d'Emmanuel Kant, de Thomas De Quincey (1983), et Règles de vie musicales, de Robert Schumann (1983). On lui doit également des essais sur John Keats et Robert Walser.

En octobre 2010, Luca Ronconi met en scène, au Petit Théâtre de Milan, une adaptation théâtrale du roman I beati anni del castigo, avec les actrices Elena Ghiaurov et Federica Rosellini. Le spectacle a aussi été présenté au Théâtre Social de Bellinzone.

Bibliographie

Il dito in bocca, Adelphi, 1968; L'angelo custode, Adelphi, 1971; Le statue d'acqua, Adelphi, 1980; I beati anni del castigo, Adelphi, 1989 (trad.: Les années bienheureuses du châtiment, Gallimard 2005); La paura del cielo, Adelphi 1994 (trad.: La Peur du ciel, Gallimard 1997); Proleterka, Adelphi, 2001 (trad.: Proleterka, Gallimard 2003); Vite congetturali, Adelphi, 2009; Vie imaginaires, de Marcel Schwob, Adelphi, 1972 (trad. en italien); Les Derniers Jours d'Emmanuel Kant, de Thomas De Quincey, Adelphi, 1983 (trad. en italien); Règles de vie musicale, de Robert Schumann, Ricordi, 1983 (trad. en italien).

Les photos de la cérémonie de remise des prix sont accessibles via le lien www.copyrightfree.ch à partir de 21h30.

La Fondazione del Centenario della Banca della Svizzera Italiana (aujourd'hui BSI) a été fondée en 1973, à l'occasion du centenaire de BSI, et a pour but de récompenser des personnes ou des organismes qui ont oeuvré au développement des relations entre l'Italie et la Suisse. En plus de trente ans, la Fondation a distingué d'importantes personnalités et des institutions actives dans divers domaines culturels, politiques et sociaux. Font partie du Conseil de Fondation Marco Baggiolini (Président), Matilde Bonetti Soldati, Paolo De Santis, Valeria Galli, Giorgio Ghiringhelli, Paolo Grandi, Alfredo Gysi et Salvatore Veca.

BSI SA est spécialisée dans la gestion de fortune et dans les services à la clientèle privée et institutionnelle. Elle est présente sur les principaux marchés financiers du monde. Fondée en 1873 à Lugano, elle est la plus ancienne banque du canton du Tessin. Depuis 1998, elle est totalement contrôlée par le Groupe Assicurazioni Generali. Depuis toujours, BSI se distingue par son engagement sans faille dans la réalisation de nombreuses initiatives prestigieuses dans le domaine de l'art contemporain, de la musique classique et de la collection d'objets rares et précieux. www.bsibank.com

Contact:

Valeria Montesoro
Head of Media Relations BSI
Tél.: +41/58/809'39'73
Fax: +41/58/809'40'50
E-Mail:valeria.montesoro@bsibank.com
Internet: www.bsibank.com



Plus de communiques: BSI SA

Ces informations peuvent également vous intéresser: