BSI SA

Quand le Tessin luttait pour l'indépendance de l'Italie - BSI présente le livre Riforme, Rivoluzione, Risorgimento

Lugano (ots) - A l'époque où la police autrichienne censurait la presse italienne, les écrits de Giuseppe Mazzini étaient imprimés clandestinement dans les imprimeries du Tessin, à l'instar des ouvrages de Carlo Cattaneo, Vincenzo Gioberti et Filippo de Boni. Riforme, Rivoluzione, Risorgimento revient sur les luttes, les complicités, la résistance face à l'étranger, la solidarité entre peuples voisins. Cette anthologie de textes civils et politiques issus des presses de la Suisse italienne entre le Siècle des lumières et l'unification italienne a été réalisée par l'historien Marino Viganò et publiée par les éditions Mursia, grâce au soutien apporté par BSI à travers la Fondazione del Centenario della Banca della Svizzera Italiana. Présenté ce soir, à 19 heures, dans la salle de lecture de la bibliothèque Salita dei Frati à Lugano, ce livre rassemble les contributions de nombreux auteurs italiens - parmi lesquels figurent Mazzini et Cattaneo, mais également Tommaseo, Ferrari, Balbo, d'Azeglio - qui avaient imprimées clandestinement dans les imprimeries tessinoises afin de contourner la censure de la police autrichienne. "L'idée de réaliser une anthologie des textes politiques issus des imprimeries helvétiques est venue de Giancarlo Vigorelli, l'écrivain et critique littéraire disparu en 2005", explique Franco Masoni, Président de la Fondazione del Centenario della Banca della Svizzera Italiana. "Une oeuvre de niche, mais d'un grand intérêt historique, qui s'inscrit pleinement dans la mission de la Fondation, à savoir promouvoir les relations entre l'Italie et la Suisse. L'ouvrage remet en lumière un lien très ancien: au XVIIIe siècle, les premiers imprimeurs arrivés au Tessin en provenance de Milan purent, dans le contexte d'une censure faiblissante, faire circuler les idées auxquelles s'opposait l'Eglise, telles que l'anti-jésuitisme, le jansénisme, le constitutionnalisme. Leurs publications portèrent ensuite sur les idées d'indépendance des colonies américaines, elles-mêmes inspirées de la Révolution française. Ces idées incitèrent fortement les Tessinois à participer aux luttes en faveur de l'émancipation de l'Italie du joug étranger en portant secours, en prenant les armes, voire en versant leur sang. Les écrits publiés par les imprimeries tessinoises et diffusés sous le manteau ont joué un rôle majeur dans ces luttes, surtout grâce au soutien apporté aux idées républicaines, démocratiques et radicales, des aspirations aussi élevées que malheureuses à l'époque". Marino Viganò, l'auteur, ainsi que Franco Masoni, Président de la Fondation, Gianmarco Gaspari, Directeur du Centro Nazionale di Studi Manzoniani de Milan et père Callisto Caldelari, bibliographe, interviendront lors de la présentation de l'ouvrage. Créée en 1973 pour marquer le centième anniversaire de BSI, la Fondazione del Centenario della Banca della Svizzera Italiana a pour objectif de soutenir par des dons en espèces des personnes ou des organisations ayant oeuvré en faveur du développement des relations entre l'Italie et la Suisse et contribué à une meilleure entente et compréhension entre les deux pays ou à l'enrichissement du patrimoine culturel commun. La Fondation décerne en outre un prix annuel à des personnalités ou des entités qui, de par leur activité, contribuent à promouvoir les liens culturels entre l'Italie et la Suisse italienne. En 35 ans d'activité, la Fondazione del Centenario della Banca della Svizzera Italiana a récompensé les personnalités suivantes: Riccardo Bacchelli, Gianfranco Contini, Dante Isella, Giovanni Spadolini, Vittore Branca, Carlo Bo, Giancarlo Vigorelli, Arturo Colombo, Enrico Decleva, Carlo Bertelli. Parallèlement, elle a encouragé les recherches dans les archives suisses en vue réhabiliter la contribution apportée par la Confédération helvétique à l'évolution de l'histoire européenne au cours des différentes périodes historiques, mais également de la faire connaître. Elle a notamment soutenu des études historiques sur Mazzini, Cattaneo, les réfugiés de 1898. L'écrivain Piero Chiara s'est chargé, pour le compte de BSI, de la réédition de La Svizzera Italiana, oeuvre fondamentale de Stefano Franscini, l'ami de Carlo Cattaneo qui a exercé une influence majeure sur la politique d'asile du canton du Tessin et de la Confédération après 1830. Egalement suite à la proposition de Chiara, qui trouva refuge en Suisse après le 8 septembre 1943, la Fondation a également financé la recherche et l'oeuvre de Renata Broggini, "Svizzera, Terra d'asilo", consacrée aux réfugiés du 8 septembre. La Fondation est dirigée par un Conseil au sein duquel siègent le Président de la Fondation Franco Masoni; les membres Marco Baggiolini, Matilde Bonetti Soldati, Paolo De Santis, Valeria Galli, Giorgio Ghiringhelli, Paolo Grandi, Alfredo Gysi, Sergio Romano et le secrétaire Chantal Stampanoni Koeferli; Sergio Grandini et Maurizio Mattioli en sont membres honoraires. Fondée en 1873 à Lugano, BSI SA est la plus ancienne banque du canton du Tessin. Depuis 1998, elle est entièrement contrôlée par le Groupe Assicurazioni Generali. Le Groupe BSI, présent sur les principaux marchés financiers du monde, est spécialisé dans la gestion de fortune et les services à l'intention de la clientèle privée et institutionnelle. Pour d'autres informations: www.ch.bsibank.com/BSI-Moments ots Originaltext: BSI SA Internet: www.presseportal.ch Contact: Fondazione del Centenario della Banca della Svizzera Italiana c/o BSI SA Chantal Stampanoni Koeferli Corporate Communication Piazza Dante 7 CH 6900 Lugano Tél.: +41/91/809'45'61 Fax: +41/91/809'40'50 E-Mail: chantal.stampanonikoeferli@bsibank.com

Ces informations peuvent également vous intéresser: