Pro Infirmis Schweiz

Pro Infirmis: L'intégration scolaire appelée à faire école

    Zurich (ots) - Des enfants handicapés assis au milieu des autres dans une salle de classe, voilà une image encore trop peu courante. Pro Infirmis plaide donc pour que les petits écoliers handicapés aient - dès l'école primaire - davantage de possibilités de s'insérer à leur propre rythme dans ce nouvel environnement.

    Quelle école choisir pour mon enfant? Quand il s'agit d'opter pour une forme de scolarisation adéquate, les parents d'enfants handicapés doivent faire un choix. La plupart du temps, ils préfèrent, dans la mesure du possible, voir leur fils ou leur fille fréquenter une école ordinaire. C'est souvent grâce aux initiatives personnelles que l'on trouve des solutions permettant aux enfants handicapés de bénéficier d'une formation scolaire optimale.

    En principe, intégrer tous les enfants au système scolaire, quel que soit leur handicap, est un devoir universel. Pourtant, il coulera encore beaucoup d'eau sous les ponts jusqu'à ce que "l'école pour tous" devienne réalité: chaque canton a son propre concept scolaire, les formes les plus diverses d'intégration scolaire sont mises à l'essai, et l'on opte encore trop souvent pour des solutions spéciales. Bref, qu'un enfant handicapé suive le même curriculum scolaire que ses camarades du même âge n'est pas encore entré dans les mœurs.

    Chaque enfant a des besoins particuliers, cela ne doit pourtant pas l'empêcher de bénéficier d'un système d'éducation ouvert. C'est pourquoi, Pro Infirmis soutient toute forme d'éducation valorisant au mieux les talents et les facultés individuels. Un système scolaire bien organisé doit pouvoir intégrer n'importe quel enfant handicapé, car l'école est le sésame de l'intégration dans la vie sociale.

ots Originaltext: Pro Infirmis Suisse
Internet: www.newsaktuell.ch

Contact:
Pro Infirmis Suisse
Case postale 1332
8032 Zurich
E-Mail:    ellen.thiele@proinfirmis.ch
Internet: www.proinfirmis.ch
Tél.         +41/1/388'26'12
Fax          +41/1/388'26'00



Plus de communiques: Pro Infirmis Schweiz

Ces informations peuvent également vous intéresser: