Bundesamt für Veterinärwesen

La lutte contre les zoonoses est essentielle

(ots) - Les derniers cas de listérioses l’ont montré: la lutte contre les zoonoses – ces maladies des animaux transmissibles à l’homme – est essentielle. Pour surveiller et combattre efficacement ces zoonoses, une approche multidisciplinaire est nécessaire. En Suisse, c’est le rôle du Groupe de travail «Zoonoses » qui publie aujourd’hui son « Rapport 2004 ». Ce sont les zoonoses liées aux denrées alimentaires, comme les infections aux Campylobacter ou les salmonelloses, qui sont les plus fréquentes chez l’être humain. En Suisse, ces affections sont en diminution, ce qui montre les progrès réalisés en matière de sécurité alimentaire. Pour les Campylobacter par exemple, le nombre de personnes infectées s’élevait à 5584 en 2004, un nombre en légère diminution par rapport en 2003. Même tendance pour les salmonelles : en 2004, 1910 personnes ont été diagnostiquées avec des salmonelles, contre 2233 en 2003. Les zoos pour enfants sous la loupe Si les salmonelles et autre Campylobacter sont des bactéries bien connues pour transmettre des zoonoses par les denrées alimentaires, il ne faut cependant pas oublier que leur transmission est aussi possible par contact direct avec l’animal. Dans les zoos pour enfants, où le contact avec l’animal est encouragé, cela revêt une importance particulière. Pour la première fois, une étude a été menée dans une trentaine de ces zoos, où 423 échantillons ont passé sous la loupe de l’Office vétérinaire fédéral (OVF). L’étude a montré que la présence des agents zoonotiques y est relativement faible, mais que les mesures d’hygiène ont beaucoup d’importance. Un dépliant à l’attention des zoos a été distribué. Une vigilance accrue pour les zoonoses d’ailleurs De nombreuses zoonoses gagnent en importance dans le monde entier, comme la grippe aviaire ou la fièvre du Nil occidental. Si ces maladies ne menacent pas directement la Suisse, leur surveillance a toutefois été renforcée. Pour la grippe aviaire, par exemple, un vaste programme de surveillance des oiseaux sauvages a été mis sur pied en Suisse en 2004. Plus de 1200 échantillons ont été prélevés – tous les échantillons analysés jusqu’à présent étaient indemnes du virus. Le rapport suisse sur les zoonoses présente chaque année un résumé de la situation zoonotique dans notre pays, recensant le nombre de cas chez l’homme et chez l’animal. Ce rapport est rédigé par le groupe de travail « Zoonoses » de l’OVF, en collaboration avec l’Office fédéral de la santé publique (OFSP), l’Institut de virologie et d’immunoprophylaxie (IVI) et les Universités de Berne et de Zurich. Le groupe de travail « Zoonoses » coordonne la surveillance des zoonoses en Suisse. Office vétérinaire fédéral Service de presse et d’information Renseignements: Cathy Maret, Communication 031 / 324 04 42

Ces informations peuvent également vous intéresser: