Bundesamt für Veterinärwesen

Confirmation d'un cas d'ESB chez une chèvre abattue en France

Berne (ots) - Le premier cas d'ESB chez la chèvre vient d'être diagnostiqué sur une chèvre abattue en France. La Commission Européenne l'a communiqué aujourd'hui. Ce constat ne surprend pas: il y a quelques années, des chercheurs avaient pu démontrer que les moutons et les chèvres peuvent être infectés par l'ESB, tout du moins expérimentalement. C'est la raison pour laquelle, la Suisse a pris très tôt des mesures préventives pour protéger les consommateurs. En outre, l'été dernier, l'OVF a lancé un vaste programme de surveillance de l'ESB et de la tremblante chez les moutons et les chèvres, le premier de cette envergure à l'échelle mondiale. L'Union européenne et la Suisse examinent depuis longtemps déjà les moutons et les chèvres à l'égard de la tremblante (scrapie) et de l'ESB. Jusqu'ici, l'ESB a été diagnostiquée chez les vaches, mais jamais chez un mouton ou une chèvre. La tremblante des moutons et des chèvres est, quant à elle, connue depuis des siècles. En 2002, des lésions du cerveau avaient été détectées sur une chèvre abattue en France. Diverses épreuves de laboratoire n'ont pas permis d'affirmer si l'animal était atteint de tremblante ou d'ESB. Dans de tels cas, des expériences d'une durée de plusieurs années sont nécessaires pour poser un diagnostic. Celles-ci sont désormais achevées et confirment que cette chèvre était atteinte d'ESB. L'Office vétérinaire fédéral, le laboratoire suisse de référence de l'ESB et les cantons examinent actuellement, grâce à un vaste programme de surveillance lancé en été 2004, si l'ESB existe en Suisse chez les moutons et les chèvres. Durant une année, une grande partie des moutons et des chèvres abattus à l'abattoir et la totalité des moutons et des chèvres adultes tués pour des raisons sanitaires ou péris sont testés à l'égard de la tremblante et de l'ESB. Quelque 20 000 animaux ont déjà été testés. Jusqu'à ce jour, il n'y a pas eu de suspicion d'ESB. Néanmoins, un mouton atteint de tremblante typique et cinq moutons atteints de tremblante atypique ont été dépistés. Le site www.bvet.admin.ch propose une rubrique " FAQ zum ersten BSE- Fall einer Ziege " et d'autres informations concernant l'ESB et de la tremblante typique et atypique.

OFFICE VÉTÉRINAIRE FÉDÉRAL Service de presse et d'information Renseignements: Lukas Perler 031 / 322 01 56 Bundesamt für Veterinärwesen Office vétérinaire fédéral Ufficio federale di veterinaria Uffizi federal veterinar



Plus de communiques: Bundesamt für Veterinärwesen

Ces informations peuvent également vous intéresser: