Bundesamt für Veterinärwesen

La Suisse est satisfaite des résultats de la conférence CITES

      (ots) - La Suisse est satisfaite du résultat global de la
conférence des Etats contractants de la CITES, qui s'est tenue à
Bangkok et qui s'est achevée jeudi. Plus de 150 Etats Parties à la
CITES et autant d'organisations non gouvernementales avec statut
d'observateur ont participé à la réunion et discuté plus de 150
points à l'ordre du jour. La CITES est la convention sur le commerce
international des espèces de faune et de flore sauvages menacées
d'extinction.

    Le commerce international de toute une série d'espèces d'animaux et de plantes sauvages sera désormais soit sévèrement contrôlé (espèces listées à l'annexe II) soit en principe interdit (espèces inscrites à l'annexe I). Parmi les nouvelles espèces inscrites à l'annexe II figurent plusieurs espèces asiatiques de tortues de marécage, le grand requin blanc, le poisson napoléon, la plante médicinale Hoodia (spp.), plusieurs ifs asiatiques (utilisés comme plantes médicinales) ainsi que le bois tropical ramin. Font leur entrée dans l'annexe I - ce qui signifie que le commerce international de ces espèces à des fins commerciales est interdit ( le dauphin d'Irrawaddy, l'amazone à front bleu, la tortue araignée et une espèce de palmier, toutes deux de Madagaskar.

    La conférence a, en outre, autorisé des quotas d'exportation de trophées de chasse de crocodiles, de léopards, de rhinocéros blancs et - pour la première fois, de rhinocéros noirs surtout en provenance de pays sud-africains. Un fait particulièrement réjouissant est que l'existence de l'aigle américain à tête blanche et de l'inséparable rose gorge (une espèce de perroquet) n'est plus menacée par le commerce international grâce à des mesures de protection: ces deux espèces ont donc pu être rayées des annexes CITES. Par ailleurs, les Etats à la conférence ont adopté de nouveaux critères pour l'évaluation des propositions d'amendement des annexes, et diverses procédures pour faciliter les formalités administratives, dont certaines ont été soumises par la Suisse.

    Ont, en revanche, été rejetées ou retirées les demandes de déclassement de certaines populations de petits rorquals de l'annexe I à l'annexe II, la demande de la Namibie de lui octroyer un quota d'exportation annuel d'ivoire brut ou encore l'inscription du passerin non pareil à l'annexe II.

    La délégation suisse a contribué activement et avec compétence à la réussite de la conférence. Elle considère que l'issue de la rencontre est globalement positive. Le mandat des représentants suisses dans deux comités scientifiques CITES pour la région européenne ont été reconduits.

OFFICE VÉTÉRINAIRE FÉDÉRAL Service de presse et d'information Renseignements: (Les membres de la délégation rentrent en ce moment de la conférence et sont difficilement atteignables.) Jonas Lüthy, CITES plantes, Office vétérinaire fédéral, 079 570 06 44 Mathias Lörtscher, CITES animaux, Office vétérinaire fédéral, 079 475 60 84



Plus de communiques: Bundesamt für Veterinärwesen

Ces informations peuvent également vous intéresser: