Bundesamt für Veterinärwesen

Les denrées alimentaires d'origine animale sont sûres

(ots) - En 2003, comme les années précédentes, la sécurité alimentaire de la viande et des produits d'origine animale s'est confirmée. Telle est la conclusion de l'Office vétérinaire fédéral (OVF) dans son "Rapport suisse sur les zoonoses 2003". Les zoonoses sont des maladies des animaux transmissibles à l'homme. Ce sont les infections à Campylobacter, parfois accompagnées de graves diarrhées, qui demeurent la zoonose la plus fréquemment observée chez l'être humain. Au total, cette affection a atteint 5692 personnes en 2003, un chiffre légèrement inférieur à celui de 2002 (6740 cas déclarés). Les voyages à l'étranger et la consommation de viande de volaille qui n'a pas subi un traitement thermique suffisant sont les principaux facteurs de risque. En ce qui concerne la volaille vivante, la prévalence de Campylobacter a chuté de 30 pour cent par rapport à l'année précédente. En Suisse, on constate un recul des zoonoses... Depuis que la salmonellose de la volaille fait l'objet d'une lutte officielle, à savoir depuis dix ans, le nombre de cas de salmonellose humaine est en recul. En 2003, ce nombre s'élevait à 2233, ou 30 cas pour 100 000 habitants. L'année précédente, ce taux était encore de 34 pour 100 000 habitants. Ces succès sont à mettre au compte de la surveillance et de la lutte contre les zoonoses tout au long de la chaîne de production, "de l'étable à la table". Pour la première fois, nous disposons d'une évaluation des programmes de surveillance appliqués en Suisse. Elle permet d'affirmer que la surveillance est proportionnée aux risques à chaque étape de la transformation. ...alors qu'elles gagnent du terrain à l'échelle mondiale Depuis plusieurs années, nombreuses sont les zoonoses éradiquées en Suisse au prix de gros efforts, notamment, la rage, le charbon et la brucellose. D'autres zoonoses, telles l'échinococcose ou la listériose infestent ou infectent très rarement l'être humain. En revanche, à l'échelle mondiale, les zoonoses semblent gagner du terrain si l'on considère p. ex. la peste aviaire en Asie, le SRAS ou la fièvre du Nil occidental. Le rapport suisse sur les zoonoses présente chaque année un résumé de la situation zoonotique, recensant le nombre de cas chez l'homme et chez l'animal. Ce rapport est rédigé par le groupe de travail "Zoonoses" de l'OVF, en collaboration avec l'Office fédéral de la santé publique (OFSP), l'Institut de virologie et d'immunoprophylaxie (IVI) et les Universités de Berne et de Zurich. Le groupe de travail "Zoonoses" coordonne la surveillance des zoonoses en Suisse. Rapport suisse sur les zoonoses 2003: www.bvet.admin.ch/info- service/f/publikationen/magazin/1_index.html OFFICE VÉTÉRINAIRE FÉDÉRAL Service de presse et d'information Renseignements: Jürg Danuser, chef du groupe de travail "Zoonoses", 031 / 323 36 75

Ces informations peuvent également vous intéresser: