Bundesamt für Veterinärwesen

Interdiction d'importer des oiseaux en provenance de tous les pays touchés par la peste aviaire

      (ots) - A partir de vendredi, l'Office vétérinaire fédéral (OVF)
interdit également l'importation des oiseaux d'ornement en
provenance de tous les pays d'Asie de l'Est touchés par la peste
aviaire. Cette ordonnance est une précision juridique de
l'interdiction d'importer émise il y a une semaine. L'OVF avait
alors suspendu les importations de volaille vivante et de produits
de volaille en provenance de cette région.

    En fait, l'interdiction décrétée aujourd'hui vendredi ne consiste qu'à étendre l'interdiction d'importer aux canaris. En effet, pour tous les autres oiseaux d'ornement une autorisation d'importation de l'OVF est nécessaire. Or les autorisations sont suspendues depuis une semaine déjà. En 2003, aucune demande pour importer des oiseaux vivants en provenance de l'Asie de l'Est n'a été déposée. Rien n'indique non plus que des canaris soient importés de ces pays.

    Les importateurs de viande de volaille et de produits de volaille (plumes p. ex.) doivent eux aussi se procurer une autorisation. Dans ce domaine également, les importations en provenance des pays de l'Asie de l'Est sont bloquées depuis la semaine passée. L'interdiction d'importer émise par l'OVF vise à protéger l'élevage aviaire suisse de l'introduction en Suisse de la peste aviaire classique, appelée également grippe aviaire ou influenza aviaire. Par contre, la consommation humaine de viande de volaille n'est pas problématique.

    La peste aviaire est une épizootie hautement contagieuse des oiseaux. Pour l'heure, dix pays d'Asie sont touchés par cette maladie: l'Indonésie, le Japon, le Cambodge, le Laos, le Pakistan, la République de Corée, la Thaïlande, le Viêt-nam, Taiwan (Taipei chinois) et la Chine (y compris Hong Kong et Macao). Cette épizootie n'est plus apparue en Suisse depuis 1930.

OFFICE VÉTÉRINAIRE FÉDÉRAL Service de presse et d'information Renseignements: Marcel Falk, porte-parole de l'OVF 031 / 323 84 96



Plus de communiques: Bundesamt für Veterinärwesen

Ces informations peuvent également vous intéresser: