Bundesamt für Veterinärwesen

BVET: Fièvre aphteuse: les vétérinaires et les autorités sont prêts

      (ots) - Un vaste exercice d'intervention en cas de fièvre
aphteuse s'est déroulé pour la première fois en Suisse. Cet exercice
visait à tester les mesures de lutte sur place, mais aussi la
collaboration entre les offices vétérinaires cantonaux, les
scientifiques et l'Office vétérinaire fédéral (OVF). Selon un
premier bilan effectué à l'issue de l'exercice, les divers
intervenants ont fourni une bonne prestation.

    Le scénario de l'exercice " NOSOS " était réaliste: de retour d'un voyage en Asie, un agriculteur avait introduit le virus hautement contagieux de la fièvre aphteuse dans son exploitation située dans le canton de Neuchâtel. D'autres agriculteurs en visite chez lui avaient ensuite propagé le virus dans leur propre exploitation, dans les cantons de Fribourg, Vaud et Valais.

    Dès le début de l'exercice, les offices vétérinaires cantonaux concernés, le laboratoire de référence IVI (Institut de virologie et d'immunoprophylaxie) et la Cellule nationale de crise de l'OVF ont été confrontés à une situation difficile, mais réaliste: l'épizootie s'était déjà propagée à dix exploitations.

    Mais, de l'avis des inspecteurs, les intervenants ont immédiatement réalisé l'ampleur du problème et fixé les bonnes priorités permettant d'enrayer une plus importante propagation de l'épizootie. Après quelques difficultés initiales, la collaboration au sein de l'équipe d'intervention formée de vétérinaires et de représentants des autorités a bien fonctionné et le premier bilan des inspecteurs est positif.

    L'exercice sera analysé en détail dans les prochains mois pour en tirer toutes les conclusions et tous les enseignements en vue d'améliorer l'organisation nationale de la lutte contre les épizooties en cas de crise.

OFFICE VÉTÉRINAIRE FÉDÉRAL Service de presse et d'informations Renseignements: Marcel Falk, porte-parole de l'OVF 031 / 323 84 96



Plus de communiques: Bundesamt für Veterinärwesen

Ces informations peuvent également vous intéresser: