Ford Motor Company Switzerland SA

Ford Suisse porte plainte contre le Touring Club Suisse: Les statistiques de pannes du TCS sont diffamatoires

    Wallisellen (ots) - Vendredi dernier, le Touring Club Suisse tcs a adressé un communiqué de presse au sujet des statistiques de pannes 2008, lequel a été repris par de nombreuses chaînes de télévision et stations de radio et diffusé par la presse écrite et Internet. Parce que les affirmations et allégations figurant dans ces statistiques émanent du club allemand ADAC (Allgemeiner Deutscher Automobil-Club), que le TCS les a appliquées de manière intégrale à la Suisse, et qu'elles sont par voie de conséquence inexactes, Ford Suisse porte plainte contre le club pour atteinte à sa réputation.

    «Ford compte parmi les perdants», peut-on lire dans le titre dudit communiqué, et dans l'introduction, il est affirmé: «Les perdants sont avant tout les modèles Ford qui, chez les petites voitures, la gamme moyenne et les fourgonnettes, occupent le dernier rang.» Mais ce n'est pas tout: dans le corps du texte, les attaques contre Ford se poursuivent, avec la précision: «la marque américaine a surtout des problèmes avec le système anti-démarrage et la gestion du moteur.» Ces publications portent atteinte à la marque Ford et ont un effet négatif sur les ventes de véhicules. Le tout dans une période très difficile et tendue sur le front de l'économie.

    Ford Suisse souligne, à cet égard, que toutes les informations au sujet de la qualité et de la fiabilité des véhicules sont les bienvenues. En premier lieu, les données de réparation sous garantie internes et les enquêtes auprès des clients sont utilisées afin de procéder à une détection la plus rapide possible des problèmes et d'engager des mesures correctives. En plus des sources internes, Ford accorde une grande importance aux données externes, comme par exemple celles des statistiques de pannes de l'ADAC/TCS ou le rapport sur les défaillances techniques DEKRA.

    Ford Motor Company (Switzerland) SA proteste contre les méthodes statistiques de l'ADAC: le club publie des conclusions fondées sur une méthode d'analyse qui ne peut être utilisée comme base de comparaisons de la fiabilité de marques et modèles de véhicules distincts. L'importateur Ford basé en Suisse remet notamment en cause le développement de la fréquence des pannes par modèle au cours de la période de 2003 à 2008. Certains constructeurs sont parvenus, en cinq ans, à passer de 75,1 à 1,9 pannes pour 1000 véhicules immatriculées. Ford Suisse met en doute ce type de sauts quantiques.

    Mais le motif principal de la « plainte courte » déposée par Ford Suisse devant le juge de paix, est l'affirmation du communiqué aux médias du TCS selon laquelle «les différences entre le parc de véhicules allemand et le parc de véhicules suisse sont minimes et les données de l'ADAC sont également applicables au marché suisse.» Ford Suisse dispose de statistiques (taux de sinistres resp. de défaillances) indiquant clairement que le nombre de pannes de chaque modèle Ford en Allemagne est toujours considérablement plus élevé qu'en Suisse. En conséquence, les pannes allemandes ne peuvent en aucun cas être comparées avec les sinistres suisses. De plus, les statistiques de l'ADAC se basent, respectivement, sur 10'000 nou-velles immatriculations. Un chiffre qui n'est pas réaliste dans le contexte suisse et rend toutes les statistiques fausses.

    L'élément déterminant réside dans le fait qu'étant donné que dans de nombreux cas, les pannes sont saisies par des hotlines de pannes des marques elles-mêmes ou par des prestataires achetés (dans le cas des établissements Ford, il s'agit de l'ADAC), des quantités variables de pannes effectives ne sont pas répertoriées par les «anges jaunes» et n'apparaissent donc pas dans les statistiques officielles de pannes de l'ADAC. Statistiques qui sont donc déformées.

    Autre indice du manque de crédibilité des statistiques de pannes de l'ADAC, lesquelles ont d'ailleurs été supprimées, dès 2004, de la liste des indicateurs de fiabilité du «Rapport sur la qualité» du magazine spécialisé allemand «AutoBild»: le rapport sur les défaillances techniques DEKRA 2009. Dans ces statistiques, la Ford Galaxy et la Ford S-MAX, lanternes rouges de leurs catégories à l'ADAC, réalisent les meilleurs scores. Et les modèles Ford Focus, C-MAX et Fiesta/Fusion sont très bien placés par l'organisation d'experts basée à Stuttgart, contrairement à l'ADAC.

    Ford Suisse se demande pourquoi le TCS, dont le service de dépannage jouit d'une excellente réputation et est même exemplaire, a besoin de s'appuyer sur les données de son grand frère et même de les reprendre intégralement. Le plus grand club de Suisse rendrait un grand service aux quelque 1,5 millions de membres s'il tenait de nouveau ses propres statistiques 100% suisses. Et ce sur la base précise du for-mulaire de sinistres et non pas d'indications données par oral à une hotline.

ots Originaltext: Ford Motor Company Switzerland SA
Internet: www.presseportal.ch/fr

Contact:
Erwin Thomann
Tél.:        +41/43/233'22'22/80
E-Mail:    ethomann@ford.com

Debora Amacker
Tél.:        +41/43/233'22'22/81
E-Mail:    damacker@ford.com
Internet: www.media.ford.com



Plus de communiques: Ford Motor Company Switzerland SA

Ces informations peuvent également vous intéresser: