Bundeskanzlei BK

BK: World Economic Forum (WEF) 2004 à Davos: programme des membres du Conseil fédéral

Berne (ots) - Le gouvernement considère que le traditionnel Forum économique mondial offre un cadre privilégié pour l'entretien de relations multilatérales. Il tient beaucoup à ce que la Suisse puisse accueillir cette plate-forme consacrée au dialogue, aux échanges de vues et à la recherche de solutions. Le Conseil fédéral apprécie par ailleurs que de nombreuses organisations non gouvernementales saisissent cette occasion pour faire connaître, lors de discussions pacifiques, leurs préoccupations, leurs arguments et leurs propositions concernant la mondialisation. Il en attend un dialogue franc et constructif. Joseph Deiss, président de la Confédération et chef du Département fédéral de l'économie, prononcera le discours d'ouverture mercredi 21 janvier 2004. Le lendemain, il participera notamment à une rencontre de la Commission économique conjointe (Suisse - Etats- Unis) et à une réunion de l'Open Forum consacrée aux cycles de négociations commerciales ("Trade Round"). Le vendredi, il dirigera une rencontre des ministres du commerce concernant l'état d'avancement du Cycle de Doha de l'OMC. Entre-deux et le samedi, il mènera de nombreux entretiens bilatéraux, en particulier avec les présidents pakistanais, finlandais, tchèque et géorgien, avec le vice-président américain ainsi qu'avec les premiers ministres turc, danois, néerlandais et canadien. Micheline Calmy-Rey, conseillère fédérale et chef du Département des affaires étrangères, sera à Davos du 23 au 25 janvier et y participera à deux tables rondes sur les thèmes "La société civile peut-elle promouvoir des processus de paix?" et "Rompre le cercle vicieux du conflit israélo-arabe". Enfin et surtout, elle aura des contacts bilatéraux avec des partenaires du Proche-Orient. Les questions liées à l'éducation, aux politiques de la santé et à l'avenir des assurances sociales seront au centre de différents entretiens qu'aura le conseiller fédéral Pascal Couchepin vendredi à Davos. Un échange de vues est notamment prévu avec le ministre singapourien de l'éducation. Le chef du Département de l'intérieur participera aussi à un débat consacré à la manière dont les secteurs publics et privés peuvent collaborer afin de renforcer le consensus social autour des réformes à faire dans ces secteurs. Le conseiller fédéral Hans-Rudolf Merz, chef du Département fédéral des finances, passera deux jours au WEF durant lesquels il rencontrera, au niveau bilatéral, des ministres des finances et des représentants des institutions financières internationales ainsi que des personnalités du domaine des finances et des assurances. Des entretiens sont notamment prévus avec les ministres français et néerlandais des finances ainsi qu'avec de hauts représentants de la Banque centrale européenne et du Fonds monétaire international. Le WEF est bien sûr aussi l'occasion de rencontrer encore d'autres interlocuteurs et de nouer de nombreux autres contacts. Des changements de programme de dernière minute sont donc possibles. C'est par conséquent sous toute réserve que nous vous donnons les informations précitées. CHANCELLERIE FEDERALE SUISSE Information et communication 20 janvier 2004

Ces informations peuvent également vous intéresser: