Bundeskanzlei BK

Panne de courant, relations avec la Turquie et mesures d'allégement budgétaires au programme du Conseil fédéral

      Berne (ots) - Etant donné qu'il n'y aura pas de séance la semaine
prochaine, le président de la Confédération Pascal Couchepin a
convoqué ce matin, à 7 heures, le Conseil fédéral pour une
discussion sur trois sujets d'actualité : la panne de courant en
Italie, l'annulation de la visite que devait effectuer la
conseillère fédérale Calmy-Rey en Turquie et l'état des débats
parlementaires sur le programme d'assainissement des finances
fédérales.

    Le conseiller fédéral Moritz Leuenberger a exposé les hypothèses actuelles sur la panne de courant qui a touché l'Italie le 28 septembre. Les causes exactes de cette interruption ne sont pas encore connues. Le chef du DETEC a informé le Conseil fédéral des mesures prises par son département, notamment de la décision d'ouvrir une enquête indépendante pour faire toute la lumière sur cette affaire.

    La cheffe du Département des affaires étrangères, Mme Calmy-Rey, a quant à elle fait un rapport détaillé sur l'annulation de la visite qu'elle devait effectuer en Turquie. Elle a regretté la décision des autorités turques qu'elle estime disproportionnée. Elle a souligné que selon une déclaration de son homologue turc le voyage n'a pas été annulé mais simplement reporté.

    Le Conseil fédéral en a pris acte. Il souhaite que les difficultés passagères qui affectent nos relations avec la Turquie soient rapidement surmontées. En effet, le Conseil fédéral considère important d'entretenir de bonnes relations avec la Turquie, pays avec lequel la Suisse souhaite maintenir des rapports étroits tant sur le plan politique qu'économique.

    S'agissant du programme d'allégement du budget, le conseiller fédéral Villiger a salué le travail du Parlement. En effet, les commissions et les deux conseils ont examiné ce dossier aussi vaste que crucial dans un temps record. Le résultat ne correspond toutefois pas encore tout à fait aux attentes du Conseil fédéral. M. Villiger espère que l'objectif d'allégement pourra néanmoins être approché dans le cadre de l'élimination des divergences.

Le porte-parole du Conseil fédéral

Achille Casanova

    Pour tous renseignements complémentaires, veuillez vous adresser au porte-parole du Conseil fédéral (031 322 37 03).

3.10.1003



Plus de communiques: Bundeskanzlei BK

Ces informations peuvent également vous intéresser: