Bundeskanzlei BK

Simplification de l'organisation de l'information en situation de crise

    Berne (ots) - Chancellerie fédérale Département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports

Simplification de l'organisation de l'information en situation de crise

    Le Conseil fédéral a approuvé le rapport « Evaluation de l'information de la Confédération en situation de crise ». Ce rapport souligne que les bases juridiques et la conception actuelles permettent de répondre aux exigences de la communication en situation de crise, et qu'on peut considérer que les médias civils peuvent continuer à fonctionner, du moins partiellement. On peut donc s'abstenir, en situation de crise, de solliciter l'appui des états-majors militaires. Aussi le Conseil fédéral propose-t-il de dissoudre l'Etat-major du Conseil fédéral DIPRA et l'Etat-major Centrale d'information du Conseil fédéral.

    Le Conseil fédéral a approuvé le rapport « Evaluation de l'information de la Confédération en situation de crise ». Ce rapport répond à une motion du conseiller national Erich Müller (PRD/ZH; 99.3076) transmise sous forme de postulat; il a été élaboré par un groupe de travail interdépartemental dirigé par M. Achille Casanova, porte-parole du Conseil fédéral.

    Ce rapport conclut qu'on peut considérer, au vu du changement de nature des menaces internationales et de l'évolution des médias au cours des dernières années, que les médias civils pourront continuer à remplir leur mission, du moins en partie, dans toutes les situations imaginables. Il n'est donc pas utile de les remplacer par des structures militaires. Le remplacement du système de médias civils ayant été à ce jour la tâche centrale de la Division Presse et Radio (DIPRA), l'Etat-major du Conseil fédéral DIPRA et le Régiment information 1 (rgt info 1) pourront être dissous à moyen terme.

    Auparavant, toutefois, la Confédération devra conclure des conventions de prestations avec la SSR afin de s'assurer que le Conseil fédéral peut s'adresser par la radio, en tout temps et dans toutes les situations imaginables, à la population de toutes les régions du pays.

    Ces dernières années, les services d'information de la Confédération ont été dotés des moyens en personnel qui leur permettent de travailler de façon professionnelle, même dans des conditions difficiles.

    Divers événements du passé récent ont montré que les groupes d'information interdépartementaux constitués pour faire face à une crise sont en mesure de répondre aux exigences de la communication en situation de crise grâce à une meilleure concertation et à une meilleure coordination.

    Dans les situations extraordinaires, la Chancellerie fédérale pourra faire appel, au besoin, au personnel des services d'information des départements et des offices.

    La réforme des états-majors de l'information du Conseil fédéral est également une conséquence de la réforme "Armée XXI" et des changements qu'elle entraîne au niveau des ressources humaines.

Berne, le 25 juin 2003

Renseignements: http://www.admin.ch/ch/f/cf/brennpunkt/cpberichte/Krisenlage.pdf

Achille Casanova, vice-chancelier, porte-parole du Conseil fédéral (031 322 37 03) Oswald Sigg, chef de l'Information du DDPS (031 324 50 82)



Plus de communiques: Bundeskanzlei BK

Ces informations peuvent également vous intéresser: