Bundeskanzlei BK

Vol d'approche par l'est - Information orale du porte-parole du Conseil fédéral

Berne (ots) - Le Conseil fédéral a pris connaissance du fait que les cantons de Zurich, de Schaffhouse et d'Argovie supportent la mesure provisoire demandée par l'aéroport de Zurich, à savoir que les vols d'approche se fassent par l'est. Il regrette que la population vivant à l'est de l'aéroport doive supporter davantage de bruit que par le passé et que les habitants ne puissent s'exprimer que plus tard, dans le cadre de la procédure ordinaire, sur les changements du règlement d'exploitation. Cependant, il faut procéder de la sorte pour assurer le bon fonctionnement de l'aéroport. L'accord aérien ne contenait pas ces restrictions (deux heures supplémentaires pour l'interdiction des vols de nuit sur territoire allemand). Et pour les changements ultérieurs, l'accord prévoyait des délais de transition suffisamment longs pour l'introduction de nouvelles procédures. Par ailleurs, le Conseil fédéral souligne que, après le rejet de l'accord aérien, de nouvelles négociations avec l'Allemagne sur des points isolés, comme l'aéroport de Zurich et le canton de Zurich le demandent, ont peu de chances de succès. Achille Casanova, vice-chancelier Berne, le 16 avril 2003

Ces informations peuvent également vous intéresser: