Helvetas

Helvetas accompagne les migrantes et les migrants - dans le sud

Olten (ots) - Les réfugiés en Europe : cette thématique domine actuellement les débats médiatiques et politiques. La plus grande partie des flux migratoires a pourtant lieu dans, et entre les pays du Sud. Le directeur d'Helvetas Melchior Lengsfeld, la conseillère nationale PLR Doris Fiala et Markus Reisle de la DDC ont précisément discuté de cela dans le cadre de l'Assemblée générale d'Helvetas.

L'organisation de coopération au développement Helvetas offre un service de conseil aux personnes vivant dans les pays en développement ayant pris la décision de migrer à l'étranger pour y trouver un travail. Au Sri Lanka ou au Népal par exemple, où des jeunes femmes et de jeunes hommes ,en absence de perspectives économiques chez eux, partent tenter leur chance dans les pays du Golfe ou en Malaisie. Helvetas protège les migrants de l'exploitation et fait en sorte qu'ils s'impliquent à utiliser une partie de leurs revenus de la plus rationnelle possible : en lançant par exemple un petite activité, gérée par des proches chez eux. Helvetas soutient également le retour des migrants vivant en Suisse dans leur pays d'origine. « Aux kosovars qui ont appris en Suisse un métier et qui maintenant désire rentrer chez eux, nous offrons un service de conseils et des formations pour les inciter à mettre sur pied leur propre entreprise, et créer ainsi des postes de travail » a expliqué Melchior Lengsfeld, directeur d'Helvetas lors du débat public "Migration - danger ou opportunité de développement?" qui s'est tenu le 24 juin à Olten dans le cadre de l'Assemblée générale d'Helvetas. Markus Reisle, responsable du programme global migration et développement auprès de la DDC a rappelé que les Suisses ont été nombreux à émigrer pour des motifs économiques : « Au 19ème siècle, les autorités communales faisaient même la promotion de l'émigration, favorisant ainsi le départ des pauvres et des malades, en offrant un aller simple vers l'Australie et l'Amérique ». La conseillère nationale PLR Doris Fiala a enfin rappelé : « 90% des migrations ont lieu au niveau régional. La majorité des migrants syriens par exemple reste à l'intérieur de leur pays alors qu'une minorité vient hébergée par des pays limitrophes. Seule une part minime arrive en Suisse. Ainsi, parler de "problème des réfugiés" revient à dire un mensonge. »

Asile - à ne pas confondre avec la politique de développement

Le président d'Helvetas Elmar Ledergerber a lui mis en garde contre la tentative du camp bourgeois d'utiliser la coopération au développement comme un frein à la migration. « Lorsque nous associons l'asile à la politique de développement, nous mettons en danger notre tradition humanitaire. L'objectif de la coopération au développement n'est pas de bloquer la migration, mais bien de permettre aux plus pauvres d'avoir une vie meilleure. »

Helvetas

Helvetas est l'organisation de coopréation au développement la plus importante de Suisse. Elle opère dans 32 pays pour améliorer les conditions de vies des populations les plus défavorisées. Nos domaines d'intervention sont: eau potable et hygiène, sécurité alimentaire, l'utilisation durable des ressources naturelles, la formation, la sécurité alimentaire, l'économie rurale et la promotion de la démocratie et de la paix.

Contact:

Frédéric Baldini, responsable médias Suisse romande : tel. 079 722 13
35; frederic.baldini@helvetas.org



Ces informations peuvent également vous intéresser: